Vidéos A la une
Les autorités chinoises l'ont admis, il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants dans l'épave de l'"Étoile de l'Orient". Selon un bilan officiel rendu public samedi, 396 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage du navire de croisière qui a chaviré lundi sur le Yangtsé, après avoir été pris dans une tempête. Sur les 456 personnes que transportait le bateau, des retraités de plus de 60 ans pour la plupart, seuls 14 rescapés ont pu être secourus. Quarante-six passagers sont toujours portés disparus. L'opération de redressement du navire a démarré vendredi à Jianli, dans le centre de la Chine. L'épave de 2200 tonnes et 76 mètres de long a été remise d'aplomb à l'aide de deux puissantes grues. Les sauveteurs ont donc pu commencer à récupérer les corps coincés à l'intérieur du navire. Selon la presse officielle, il s'agit de l'accident de navigation le plus meurtrier en Chine depuis près de 70 ans.
Publicité