Politique
La présidente du Front National vit une semaine mouvementée. Alors que son père s’acharne sur elle depuis qu’il a été exclu du parti, désormais Marine Le Pen doit également composer avec des accusations d’escroquerie.
Politique
Selon les informations du Monde, Jeanne, micro-parti de la présidente du Front National, est visé par une information judiciaire contre X, ouverte le 3 avril dernier, pour "escroquerie en bande organisée" et "faux et usage de faux". Plus de détails.
Politique
Jeanne, l’autre parti de Marine Le Pen, est actuellement visé par une enquête ouverte au mois d’avril par le parquet de Paris. Les investigations concernent notamment des prêts accordés à des candidats FN lors des cantonales de 2011 et des législatives de 2012.
Publicité