Vidéos A la une
Stan Wawrinka en colère contre Jean-Vincent Placé? C'est la vidéo qui fait sensation depuis mercredi soir. "C'est vrai que je chuchotais", a réagi le secrétaire d'Etat à la Simplification dans l'émission "/.Pol", animée par le JDD, Linternaute.com, Le Huffington Post et Le Lab d'Europe 1. Mais l'...
Revue du web
Avec Atlantico
Le secrétaire d'État n'aurait pas dû énerver le Suisse Stan Wawrinka. Vraiment pas..
Politique
Selon "l’Opinion", le secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’Etat va intégrer un régiment des forces spéciales de l’Armée de terre avec le grade de colonel.
Vidéos A la une
La ministre de l'Environnement ne souhaite pas prendre position sur le référendum de Notre-Dame-des-Landes. "Je pense que ce n'est pas aux membres du gouvernement de se prononcer", a-t-elle estimé sur BFMTV. Un choix qui s'oppose à celui de Jean-Vincent Placé qui a appelé à voter non au référendum. "Ceux qui ne sont pas dans ce département n'ont pas leur avis à donner", a poursuivi Ségolène Royal.
Politique
Certains ministres écologistes sont actuellement pointés pour des exigences exagérées qu’ils auraient eues depuis leur arrivée au gouvernement. Des accusations que Jean-Vincent Placé a vivement écartées. 
Vidéos A la une
Le secrétaire d'État à la Réforme de l'État a récemment affirmé que seuls 13% des contrats signés sont des Contrats à durée indéterminée (CDI). Ces chiffres sont-ils corrects ? La réponse dans A Tort ou A Raison sur LCI.
Politique
Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur Jean-Vincent Placé, l’écologiste qui a été nommé secrétaire d’Etat en charge de la Réforme de l’Etat et de la simplification lors du dernier remaniement. 
Vidéos A la une
Avec le remaniement, le gouvernement a vu entrer trois écologistes, notamment Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire général d'EELV. " J'ai jugé en conscience que pour faire vivre l'écologie, il faut être dans ce gouvernement ", a-t-elle affirmé vendredi. Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili ont eux aussi pris place au sein du gouvernement, mais pour le parti des Verts, ces nouveaux engagements prennent des airs de trahison.
Vidéos A la une
" Moi je suis triste ", Laurent Fabius a quitté la scène politique main dans la main avec sa compagne. L'ancien ministre des Affaires étrangères a laissé place à Jean-Marc Ayrault sous les applaudissements. Fleur Pellerin a quant à elle laissé la Culture à Audrey Azoulay. Ses amis la disent extrêmement blessée. Vendredi, le gouvernement a vu entrer dix nouvelles têtes alors que quatre personnes ont dû quitter leurs fonctions.
Vidéos A la une
Alors que Sylvia Pinel s'apprête à laisser les clés du ministère du Logement à l'écologiste Emmanuelle Cosse, le sénateur Jean-Vincent Placé est devenu secrétaire d'État chargé de la réforme et de la simplification, remplaçant Clotilde Valter. Celle-ci devient secrétaire d'État chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage.
Politique
Sa nomination en tant que secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat a beaucoup amusé les internautes. En effet, l'écologiste faisait depuis longtemps des pieds et des mains pour rentrer au gouvernement.
Vidéos A la une
Ce jeudi, le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls ont procédé à un remaniement ministériel. Les écologistes, avec Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili, sont revenus en force. Ils vont ainsi tenter de se faire entendre sur plusieurs sujets sensibles, dont Fessenheim.
Vidéos A la une
NEWSROOM. Ce jeudi, le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls ont procédé à un remaniement ministériel. Selon un sondage Opinionway pour Tilder et LCI, l'arrivée de nouvelles têtes au gouvernement n'aura "aucun effet" sur l'évolution du chômage en France.
Vidéos A la une
NEWSROOM. Ce jeudi, le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls ont procédé à un remaniement ministériel. Un gouvernement où la parité homme/femme est respectée. Néanmoins, comme l'explique la journaliste Ségolène Chaplin, l'appellation du nouveau "ministère de la Famille, de l'Enfance et des droits des Femmes" ne passe pas auprès des féministes.
Vidéos A la une
Le sénateur et co-président du groupe écologiste au Sénat Jean-Vincent Placé était l'invité, vendredi de Politique matin. Le président de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE), un parti rassemblant des centristes et des écologistes favorables au gouvernement, a déclaré souhaiter que François Hollande "soit en situation de se représenter. Parce que c'est le président sortant et qu'il n'a pas démérité. C'est plutôt lui le rempart par rapport à la droite, à Monsieur Sarkozy, ou à l'extrême-droite". Une alliance de gouvernement assumée avec le gouvernement socialiste à l'inverse de l'autre partie de la gauche, et notamment du Parti communiste français avec son secrétaire national Pierre Laurent. "Pierre Laurent dit en gros : 'nous devons avoir un candidat anti-Hollande'. Tout cela n'a strictement aucun sens, aucune réalité électorale. Et comme d'habitude cela fera le jeu de Sarkozy et Le Pen", a taclé Jean-Vincent Placé.
Vidéos A la une
Le sénateur écologiste de l'Essonne Jean-Vincent Placé a réagi, jeudi sur le plateau de Politique matin, à l'annonce de la reprise des travaux sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). "Ce qui a été convenu, et c'est la parole du président de la République, c'est pas de travaux avant l'épuisement de l'ensemble des recours, a rappelé le président de l'union des démocrates et des écologistes. Essayons de sortir par le haut, on fait un référendum sur la région [Pays de la Loire] en disant oui ou non est-ce que vous voulez de cet aéroport ?"
Vidéos A la une
Au menu de ce mercredi 28 octobre, un téléphone ultra-sécurisé pour François Hollande et Angela Merkel, le débat sur la taxe tampon fait des remous, et Jean-Vincent Placé plagié par Beyoncé. Du lundi au jeudi, le PoliticoZap est un rendez-vous décalé sur l'actualité politique. .
Vidéos A la une
L'UDE, Union des démocrates et écologistes, lancé par Jean-VIncent Placé et François de Rugy, est "un minuscule parti créé par des gens qui voulaient aller au gouvernement et qui pensent à leur avenir politique, ce que je peux comprendre puisqu'ils ne seront pas élus s'ils ne sont pas sur une liste avec le PS", a déclaré sur LCI Esther Benbassa, sénatrice EELV du Val-de-Marne.
Politique
L’ancien membre d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) a fait une bien surprenante déclaration avant de quitter le parti écologiste.
Politique
A peine une semaine après avoir quitté Europe Ecologie-Les Verts, François de Rugy et Jean-Vincent Placé ont décidé de créer l’Union des démocrates et écologistes (UDE).
Vidéos A la une
Pour le Président du groupe Socialiste à l'Assemblée Nationale, la défection de certains parlementaires d'Europe Ecologie Les Verts est l'occasion de tendre une main vers les écologistes et, pourquoi pas, de leur proposer une place au gouvernement.
Vidéos A la une
Emmanuelle Cosse tente de garder le sourire mais la patronne des Verts concède qu'il "se passe quelque chose de difficile". François de Rugy et Jean-Vincent Placé, qui ont quitté le parti, dénoncent une dérive gauchiste. Ils entendent former un nouveau mouvement écologiste réformateur, qui travaillerait avec le PS.
Vidéos A la une
"Il y a une crise au sein des Verts, mais elle dure depuis longtemps" explique Frédéric Delpech, le chef du service politique de LCI. Après François de Rugy c'est en effet Jean-Vincent Placé qui a quitté le parti. "Les débats et conflits sont presque endémiques" au sein d'EELV, "il n'y a pas de risque d'explosion, mais ces deux départs ouvrent une brèche".
Vidéos A la une
Emmanuelle Cosse, la secrétaire générale d'EELV, a réagi vendredi à la démission coup sur coup de deux ténors de son parti. "Ce qu'il s'est passé avec François de Rugy et Jean-Vincent Placé, c'est quelque chose qui n'est absolument pas anodin. C'est un moment difficile pour nous. Difficile pour tous les écologistes qui se sont engagés dans ce parti depuis fort longtemps", a-t-elle déclaré.
Politique
Le parti écologiste subit actuellement une hémorragie de ses cadres avec les départs de François de Rugy, puis de Jean-Vincent Placé, qui dénoncent tous deux une "dérive gauchiste" du parti.
Vidéos A la une
A La Rochelle, l'université d'été du Front démocrate l'annonce des départs successifs de François de Rugy et de Jean-Vincent Placé de EELV est sur toutes les lèvres. La venue d'Emmanuelle Cosse à 14h est très attendue après l'annonce des départs successifs de François de Rugy et de Jean-Vincent Placé de EELV.
Vidéos A la une
Après François de Rugy, c'est au tour de Jean-Vincent Placé de claquer la porte du parti. Emmanuel Rivière, directeur du département stratégie de TNS Sofres, était l'invité de LCI. Selon lui, "la question de l'ancrage à gauche et celle de la participation au gouvernement" est omniprésente chez les écologistes.
Politique
Après François de Rugy, c’est au tour du chef de file des sénateurs écologistes de claquer la porte du parti devenu "un astre mort".
Vidéos A la une
Les journées d'été d'Europe-Ecologie-Les Verts se terminent ce samedi et l'ambiance est pesante au sein du parti. Les responsables dénoncent les alliances locales avec la gauche de la gauche, alors que la secrétaire générale d'EELV Emmanuelle Cosse ne veut pas rentrer dans le jeu de la polémique.
Politique
Le médiatique sénateur d’Europe-Ecologie-Les Verts est furieux contre une possible alliance entre son parti et le Front de gauche aux régionales.

Pages

Publicité