Vidéos Argent/Bourse
L'Afep et le Medef ont annoncé ce vendredi une révision de leur code de bonne conduite sur les rémunérations des dirigeants en donnant au "say on pay", cette procédure de consultation des actionnaires sur la rémunération des dirigeants. - Avec: Yvan Best, rédacteur en chef adjoint à La Tribune. Et Jean-Sébastien Ferjou, co-fondateur et directeur de la publication d'Atlantico. - 18h l'heure H, du vendredi 20 mai 2016, présenté par Sophie Tusseau, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Il y a trois ans, François Hollande remportait l'élection présidentielle et s'installait à l'Elysée. Trois ans plus tard, l'effervescence et la joie de la victoire du 6 mai 2012 ont laissé place au désenchantement. Aujourd'hui, 81% des Français estiment que le bilan des trois ans de François Hollande est négatif, selon un sondage CSA pour Atlantico. Et le reproche principal que lui adressent ses concitoyens, c'est l'absence de résultats sur le plan économique et social. En clair : le chômage continue de progresser, malgré les promesses. Sa personnalité est aussi mise en cause : 42% estiment que son comportement n'est pas à la hauteur de la fonction présidentielle. Pire : un sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en France publié hier révèle que 70% des Français préfèrent que Manuel Valls représente le PS à la prochaine élection présidentielle. Il reste désormais deux ans au président. Deux ans pour tenter d'inverser la courbe du chômage et par la même occasion celle des sondages. Il reste quelques raisons d'espérer : la croissance pourrait timidement passer au-dessus des 1%. Le chef de l'Etat pourrait alors vanter l'efficacité de ses réformes. Les déchirements familiaux au Front national et politiques à l'UMP pourraient également jouer en sa faveur. Mais ces éléments restent bien incertains. Il reste deux ans à François Hollande pour reconquérir les Français, à commencer par ceux de son propre camp. François Hollande peut-il encore remporter l'élection présidentielle de 2017 ? Ses réformes économiques porteront-elles leurs fruits ? Comment regagner la confiance des Français ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS Arnaud Viviant, rédacteur en chef de la revue Charles Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico.fr Yves Jégo, député UDI de Seine-et-Marne Question JDD : François Hollande peut-il remporter l'élection présidentielle de 2017 ?
Vidéos A la une
Ce mardi 8 juillet, l'audit des comptes de l'UMP - réalisé par un cabinet indépendant choisi par le triumvirat Jupé, Fillon, Raffarin - doit être présenté au bureau politique du parti. Selon le Journal du Dimanche, les auditeurs ont évalué la dette de l'UMP à 80 millions d'euros, signifiant que pour la deuxième année consécutive, le principal parti d'opposition n'est pas en mesure de régler ses échéances bancaires. Au-delà de cette dette, d'autres trouvailles s'avèrent difficiles à justifier, comme par exemple le train de vie de Jean-François Copé et de son épouse. Selon le JDD, les sommes dédiées aux billets d'avion de Jean-François et Nadia Copé atteignent respectivement les sommes quasi-astronomiques de 27.000 et 24.000 euros. En outre, c'est la rémunération de certains cadres de l'UMP qui est également pointée du doigt. Geoffroy Didier, co-fondateur de la Droite forte et fidèle sarkozyste, percevrait par exemple 8500 euros brut en sa seule qualité de collaborateur de Brice Hortefeux. Après la démission de Jean-François Copé et la mise en examen de Nicolas Sarkozy, se dirige-t-on vers un nouveau scandale financier à l'UMP ? Ce parti est-il moribond ? Qui pour régénérer l'image du parti et envisager une candidature pour 2017 ? Autour d'Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir.
Vidéos A la une
Retour sur l'éventuel retour en politique de l'ancien président Nicolas Sarkozy et sa contre-offensive suite à sa mise en garde à vue dans le cadre de l'affaire de trafic d'influence, avec Bruno Dive, éditorialiste à Sud Ouest, et Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico.
Vidéos A la une
Le nouveau gouvernement qui marque l’acte II du quinquennat Hollande, est désormais installé. Lors de son allocution télévisée de lundi soir, François Hollande avait évoqué une « équipe...
Vidéos A la une
Retour sur le nouveau gouvernement de Manuel Valls, avec Georges Fenech, député UMP du Rhône, Eduardo Rihan-Cypel, porte-parole et député PS de Seine-et-Marne, Jean-Sébastien Ferjou, directeur...
Vidéos A la une
Le co-fondateur d'Atlantico Jean-Sébastien Ferjou est revenu mercredi matin pour BFMTV sur l'affaire Buisson. "Ces enregistrements-là avaient vocation à constituer une assurance-vie", a-t-il...
Vidéos A la une
Jean-Sébastien Ferjou, cofondateur d'Atlantico, et Laurent Neuman, directeur de la rédaction de Marianne, étaient sur le plateau de BFM Story.
Publicité