Vidéos A la une
Accusé par l'UMP d'instrumentaliser la justice contre l'opposition, Manuel Valls a réaffirmé mercredi que les temps avaient "changé" et que l'exécutif respectait l'indépendance de la justice. Il a notamment rappelé les mots de François Fillon en juillet qui faisait pat d'un "scandale financier majeur" au sein de l'UMP. Plus calme que ses collègues, le principal intéressé a acquiescé aux mots de Manuel Valls à ce moment.
Publicité