Vidéos A la une
Mais que devient Jean-Paul Huchon ? On l'avait laissé après avoir abandonné l'idée de briguer un 4ème mandat à la tête de la région Ile-de-France au profit de Claude Bartolone, mais depuis, il n'a pas chômé. Selon Le Monde, Manuel Valls devrait lui trouver une belle place comme président de l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières.
Vidéos A la une
Le président du Sénat, Gérard Larcher, estime qu'il est compliqué pour Claude Bartolone de garder son poste à l'Assemblée et de candidater pour la région Ile-de-France. Il a rajouté par ailleurs que le président sortant, Jean-Paul Huchon, avait été utilisé "comme un Kleenex". Ce dernier lui répond.
Vidéos A la une
Jean-Paul Huchon a annoncé lundi qu'il ne serait pas candidat aux élections régionales en Ile-de-France laissant ainsi la place à Claude Bartolone. Invité de LCI-Radio classique, Gérard Larcher estime que son bilan n'est pas réellement favorable.
Vidéos A la une
Selon le Journal du dimanche, Jean-Paul Huchon, président socialiste sortant de la région Ille-de-France, ne devrait pas briguer un quatrième mandat. Il pourrait l'annoncer officiellement en début de semaine, laissant le champ libre à Claude Bartolone.
Vidéos A la une
Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a annoncé mercredi soir sur BFMTV qu'il souhaitait être le candidat socialiste aux élections régionales en Île-de-France en décembre prochain. Le député de Seine-Saint-Denis a été encouragé par l'Elysée et la direction du PS, qui craignaient les effets désastreux du duel entamé entre le président sortant de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, et sa première vice-présidente, Marie-Pierre de la Gontrie, qui briguaient tous deux l'investiture socialiste. Cette dernière s'est rangée aux côtés de Claude Bartolone, qui a aussi reçu le soutien d'Anne Hidalgo, la maire de Paris. Jean-Paul Huchon, lui, laisse planer le suspense.
Vidéos A la une
Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, s'apprête à briguer un 4e mandat lors des élections régionales en décembre. Sur LCI-Radio Classique mercredi, il a défendu son bilan : "les gens savent que je fais de la gestion sérieuse".
Vidéos A la une
Selon Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, la reprise sera la "à la fin de l'année" mais remarque que "la croissance est moins riche en emploi qu'avant".
Vidéos A la une
Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, Jean-Paul Huchon a estimé que Manuel Valls "est un homme extrêmement courageux". Et le Président PS de la région Ile-de-France d'ajouter : le Premier ministre "manifeste un certain professionnalisme dans la manière dont il travaille, une certaine rapidité et une certaine réactivité de manière générale."
Vidéos A la une
Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, le Président PS de la région Ile-de-France a réagi au sondage OpinionWay du Figaro selon lequel 90% des Français ne souhaitent pas que François Hollande se représente. "Je le connais bien, c'est un homme qui a une espèce de résistance à l'hostilité" a déclaré Jean-Paul Huchon.
Vidéos A la une
Le projet de réforme territoriale est présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Vendredi dernier, en déplacement en Ardèche, le Premier ministre s'est employé à rassurer les élus locaux, en promettant devant l'Association des petites villes de France de "concerter" et de préserver les financements prioritaires malgré les futures coupes du plan d'économies gouvernemental. "Nous laisserons toute la place au débat. Et en premier lieu au débat parlementaire. Cette réforme territoriale, elle prépare l'avenir de la France, elle doit donc nous rassembler largement", a plaidé Manuel Valls. Sur le volet sensible des "dotations" versées par l'État aux collectivités, qui doivent baisser de 11 milliards d'ici à 2017, "un groupe de travail" permanent avec les associations d'élus et trois membres du gouvernement - Marylise Lebranchu, André Vallini et Christian Eckert -, devrait se réunir "avant la fin du mois". Quant à la réduction du nombre de régions à 15 au lieu des 22 actuelles, "nous avons fait le choix de la simplicité", a déclaré le Premier ministre. Après le passage des deux volets en Conseil des ministres, le premier texte sur le découpage régional, qui doit impérativement être bouclé avant la fin de l'année en vue des élections reportées à la fin 2015, est débattu dès cette semaine au Sénat. Pour ce qui est du texte portant sur le volet plus technique de la répartition des compétences entre les divers échelons, il devrait être examiné par la Chambre haute en octobre, soit après les élections sénatoriales. Les élus locaux sont-ils prêts à faire bonne figure ? La réforme est-elle définitivement actée en l'état, ou les parlementaires auront-ils vraiment la latitude nécessaire pour l'amender ? Quelles seront les économies réelles réalisées ? Autour d'Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir.
Vidéos A la une
Jean-Paul Huchon, président du STIF: l'autorité organisatrice de transports en Ile-de-France et président PS de cette région a appelé jeudi les Franciliens "à renoncer à leurs voitures et à...
Vidéos A la une
Jean-Paul Huchon, président PS du Conseil régional de l'Île-de-France, était sur le plateau de BFM Story.
Politique
Le Canard Enchaîné a révélé mercredi que le Conseil Régional d’Ile-de-France aurait dépensé pas moins de 400.000 euros dans la réalisation de son logo. Le président du Conseil Régional Jean-Paul Huchon a pour sa part démenti formellement les dires de l’hebdomadaire satirique.
Publicité