Vidéos à la une
Jean-Michel Blanquer a défendu la première réforme qu'il va porter en tant que ministre de l'Éducation nationale. En primaire, il compte faire passer les classes de zones d'éducation prioritaire de CE1 à douze élèves. "2.200 classes de REP (Réseau d'éducation prioritaire, ndlr) verront leur nombre d'élèves divisé par deux dès la prochaine rentrée" des classes en septembre 2017, a-t-il assuré.
Vidéos à la une
Jean-Michel Blanquer, nouveau ministre de l'Education nationale, veut donner plus d'autonomie aux principaux de collèges et proviseurs de lycées. Les Français veulent copier leurs voisins britanniques en inventant les "free school". Une autonomie sur le choix des méthodes pédagogiques, une liberté d'embaucher ou de licencier un professeur. Le nouveau ministre veut réformer le système éducatif français. Sa mission essentielle est que les enfants sortants du primaire sachent lire, écrire, compter et respecter autrui. Réussira-t-il à mettre en place tous ces changements ? - Bourdin Direct, du lundi 22 mai 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
Jean-Michel Blanquer a estimé que "l'exemplarité doit toujours venir" du ministère de l'Éducation nationale, dont il a pris la tête la semaine dernière. Sa nomination avait provoqué une moue désapprobatrice de Najat Vallaud-Belkacem, sa prédécesseure. "Je la critiquerai très peu", a-t-il néanmoins assuré.
Publicité