Vidéos présidentielles
Les images de France 3 datant du 23 avril 2002, quand Jacques Chirac, au second tour de l'élection présidentielle avec Jean-Marie Le Pen, refuse le débat d'entre deux tours avec ce dernier.
Présidentielles
Alors que sa fille vient de se qualifier pour le second tour de la présidentielle, comme lui en 2002, le fondateur du FN a promis de tenir un discours offensif contre Emmanuel Macron lors du rassemblement du 1er mai.
Vidéos à la une
Jean-Marie Le Pen a commenté les premières estimations des résultats du premier tour de la présidentielle ce dimanche. Comme sa fille, l'ancien président du Front national s'était lui aussi retrouvé au second tour d'un scrutin présidentiel lors de l'élection de 2002. Il a qualifié Emmanuel Macron, l'adversaire de la candidate du FN, de "candidat mystérieux" qui avance "masqué et souriant".
Politique
Présente dans le public lors du Grand débat, la sœur de la candidate à l'élection présidentielle semble se faire une place dans la campagne. Un rapprochement entre les deux femmes qui pourrait marquer la fin d'années de tensions.
Présidentielles
Le journaliste Renaud Dély raconte dans son dernier ouvrage comment la candidate du Front national à la présidentielle a conquis la tête de son parti.
Politique
Le journaliste du "Parisien", Olivier Beaumont, vient de sortir "Dans l’enfer de Montretout", un livre dans lequel il raconte plusieurs anecdotes macabres sur la célèbre demeure des Le Pen.
Politique
Dans leur livre paru ce mercredi, "La politique malgré elle", les journalistes David Doucet et Mathieu Dejean révèlent plusieurs anecdotes sur la présidente du FN et la famille Le Pen. 
Politique
Le fondateur du Front national a exprimé mercredi son avis sur la présence de personnes gays au sein du parti. Sa réponse a choqué le journaliste qui l'interrogeait.
Société
Interrogé sur le système éducatif français, le fondateur du Front national trouve inconcevable de mélanger "dans la même classe des jeunes africains de 14 ans avec de jeunes européens du même âge". 
Politique
Le président d’honneur du Front National a posté un message sur Twitter dans lequel il critique d’anciennes décisions de Michel Rocard, décédé samedi. Découvrez ce qu’il a écrit. 
Vidéos à la une
Nous sommes au lendemain de la mort de Michel Rocard. Alors que le monde politique, unanime, rend un vibrant hommage à la mémoire de l'ancien Premier ministre, le président d'honneur du Front National s'autorise à ressortir de vieilles rancunes, datant de la guerre d'Algérie. "On oublie de dire que Michel Rocard fut un combattant de la guerre d'Algérie : Dans le camp de l'ennemi !", a twitté le frontiste. Un premier message rapidement suivi par un second, à la teneur similaire : "Michel Rocard se vantait d'avoir porté les valises de billets qui servaient au FLN à acheter des armes pour tuer des Français", twitte le député européen. Pour rappel, Michel Rocard avait, alors que se déclarait la guerre d'Algérie, rejoint les rangs du Parti socialiste autonome (PSA). Une formation opposée à la politique de la SFIO, ancêtre de l'actuel Parti Socialiste. Quant à Jean-Marie Le Pen, il défendait déjà à l'époque, comme il continue à le faire aujourd'hui, l'idée d'une Algérie française. Le fondateur du Front national a d'ailleurs combattu dans ce conflit du côté des forces françaises. Un vieux litige idéologique, donc, qui fait encore des vagues, plus de 50 ans après la déclaration de l'indépendance de l'Algérie. Une voix dissonante, en marge d'une classe politique unanimement admiratrice de l'ancien chef du gouvernement.
Politique
Soupçonné d’avoir employé aux frais de l’UE un assistant parlementaire, dont il ne peut fournir "la preuve du travail", l’ancien président du FN doit rembourser plusieurs centaines de milliers d’euros.
Politique
Dans son journal de bord hebdomadaire diffusé vendredi, Jean-Marie Le Pen a évoqué l’actualité de ces derniers jours. Il en a profité pour faire le rapprochement entre individus fichés S et "camp de concentration" lors d’une "blague" douteuse.
Politique
La veille des commémorations de l'abolition de l'esclavage, l'ancien président du FN a prétendu avoir dîné avec le pasteur américain Jesse Jackson, ce que le militant des droits civiques dément.
Vidéos à la une
OEIL DU WEB. Le révérend Jesse Jackson, un pasteur noir américain qui a combattu aux cotés de Martin Luther King était à Paris pour la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage. Son dîner a interpellé les internautes car il apparaît sur Twitter en compagnie dimanche de Jean-Marie Le Pen. Mardi, Jesse Jackson a précisé que la rencontre n'était pas prévue : "Je ne savais pas que vous deviez dîner ; je ne vous avais jamais rencontré avant et ne partage pas vos croyances", a-t-il twitté en réponse.
Vidéos à la une
L'eurodéputée et patronne du FN en Isère, Mireille d'Ornano, ainsi que le conseiller régional et patron du FN dans les Yvelines, Philippe Chevrier, ont perdu leurs responsabilités locales après s'être affichés dimanche avec Jean-Marie Le Pen lors de l'hommage à Jeanne d'Arc. Invité de LCI ce lundi, le fondateur du mouvement "ne croit pas en leur démission d'eux-mêmes"
Vidéos à la une
Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen ont séparément rendu hommage à Jeanne d'Arc hier. Jean-Marie Le Pen en a profité pour prédire la défaite de sa fille peut-être dès le premier tour de l'élection présidentielle de 2017. Il se voulait offensif mais en réalité, il a surtout été inoffensif. Pour Hervé Gattegno, on aurait tort de penser que le FN se perdra dans ces divisions. Plus Jean-Marie Le Pen s'en prend à Marine Le Pen, plus il accrédite l'idée que le FN s'est modernisé. - Bourdin Direct, du lundi 2 mai 2016, sur RMC
Vidéos à la une
Les militants du Front national avaient le choix entre deux rassemblements en ce 1er mai. Marine Le Pen avaient organisé un banquet avec ses militants après avoir déposé une gerbe place Saint-Augustin devant la statue de Jeanne d'Arc. Mais Jean-Marie Le Pen a organisé un contre-rassemblement devant la statue de Jeanne d'Arc place des Pyramides. Notre reporter Salhia Brahlia est allée à la rencontre des militants sur les deux événements.
Vidéos à la une
La vice-présidente du Front national, était l'invitée de BFMTV dimanche soir. Elle est revenue sur le contre-rassemblement organisé par Jean-Marie Le Pen à l'occasion du 1er mai alors que se tenait un banquet avec les militants du Front national et Marine Le Pen. Le fondateur du parti a pronostiqué lors de son discours près de la statue de Jeanne d'Arc place des Pyramides que sans conciliation la présidente du FN pourrait être "battue au 2e tour et peut être même au 1er" l'an prochain pour la présidentielle. "Ce sont les propos d'un père blessé, à juste titre peut-être aussi. Parfois il a des mots qui dépassent sa pensée. Pour bien le connaître, je pense qu'il souhaite évidemment comme nous tous le succès de Marine Le Pen, pour la France. Nous souhaitons tous la victoire rapide du projet du Front national", a assuré Christine Arnautu.
Vidéos à la une
Ce dimanche, c'était à chacun son dépôt de gerbe, à chacun sa statue de Jeanne d'Arc. A l'occasion du défilé du 1er mai, Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen ont une nouvelle fois emprunté un chemin différent. Le père a rendu hommage à Jeanne d'Arc, place des Pyramides, lieu historique des rassemblements du Front national, alors qu'à à deux kilomètres, Marine Le Pen a quant à elle salué la mémoire de la pucelle d'Orléans près d'une autre statue. Exclu du parti qu'il a fondé, Jean-Marie Le Pen a lancé à sa fille un appel à l'unité mais lui a également prédit le pire en 2017 en cas de non-réconciliation.
Vidéos à la une
Invité de BFM Politique, Louis Aliot, le vice-président du Front national, s'en est pris, dimanche soir, à Jean-Marie Le Pen qui a organisé un contre-rassemblement du 1er mai. "Il ne peut pas y avoir de conciliations avec les ennemis de Marine Le Pen et du Front national. Jean-Marie Le Pen est bien gentil, il tient sa réunion devant 300 personnes mais les gens qu'il a autour sont un chapelier d'extrémistes de tout poil", a-t-il déclaré. "Ils n'ont qu'une seule chose, non pas l'amour de la France comme ils disent, mais la haine de Marine Le Pen et de ce que représente aujourd'hui le Front national", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Pendant le rassemblement du Front national organisé dimanche devant la statue Jeanne d'Arc de la place Saint-Augustin à Paris un contre-rassemblement était cette fois organisée par Jean-Marie Le Pen. Le Président d'honneur du FN en a profité pour réaffirmer son opposition à la politique menée par sa fille qui a tenté cet été de l'exclure du parti.
Vidéos à la une
À chacun sa statue de Jeanne d'Arc, à chacun son dépôt de gerbe. Jean Marie Le Pen a choisi la place de la Pyramide. Marine, elle, a préféré le VIIIe arrondissement, entourée de tous les cadres du parti. La présidente du Front national ne voulait pas revivre les événements de l'an dernier. Le bureau politique pourrait décider d'exclure du parti ceux qui ont participé au rassemblement du fondateur.
Vidéos à la une
Comme en 2015, Jean-Marie Le Pen organise un contre-rassemblement vis-à-vis du Front National au pied de la statue de Jeanne d'Arc. Un moyen de montrer qu'"il est toujours là", selon notre envoyée spéciale, Camilla Campusano.
Vidéos à la une
"Puisque aucun signe n'a été mis dans le sens de la conciliation, la présidente du FN sera battue au deuxième tour et peut-être même au premier", a lancé dimanche Jean-Marie Le Pen place des Pyramides, à Paris après avoir déposé une gerbe devant la statue de Jeanne d'Arc, devant ses "Comités Jeanne, Au secours!".
Vidéos à la une
À l'occasion du 1er mai, Jean-Marie Le Pen a adressé un message à sa fille, Marine, présidente du Front national : elle "sera battue au deuxième peut au premier. L'erreur est humaine, elle peut être corrigée, il est encore temps. Persévérer serait diabolique ce qui est bien pire que d'être diabolisé".
Vidéos à la une
Terminé le traditionnel défilé avec dépôt de gerbes devant la statue de Jeanne D'Arc, Marine Le Pen réunit les frontistes dimanche à Paris pour un 1er mai "apaisé" avec un banquet. Jean-Marie Le Pen, lui, organise un contre-rassemblement Place des Pyramides.
Politique
L'ancien président du Front national, Jean-Marie Le Pen, assure dans une vidéo publiée jeudi avoir été irradié par le nuage de Tchernobyl en 1986.  
Vidéos à la une
La tension entre Marine Le Pen et Jean-Marie Le Pen ne fait plus la Une de l'actualité mais elle serait loin d'être retombée. Selon RTL, la présidente du Front national prévoirait d'exclure du parti ceux qui iront écouter son père le 1er mai
Vidéos à la une
Il y a 15 ans jour pour jour, le 21 avril 2002, le paysage politique français était frappé par un raz-de-marée sans précédent. Le candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen, s'immisçait au second tour de l'élection présidentielle, face au président sortant Jacques Chirac. Un coup de tonnerre qui entraînera notamment le retrait de la vie politique du candidat PS Lionel Jospin. A un an de la présidentielle 2017, l'ombre d'un scénario similaire plane sur l'échiquier politique.

Pages

Publicité