Société
Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, plaide actuellement pour l’autorisation des téléphones portables dans les cellules des prisons. Selon lui, ces appareils seraient un véritable "facteur d’apaisement" pour les détenus.
Publicité