Vidéos à la une
Florian Philippot était l'invité de Ruth Elkrief, ce jeudi sur BFMTV. Le vice-président du Front national, interrogé sur la hausse dans les récents sondages de Jean-Luc Mélenchon, estime que le candidat de la France insoumise "bénéficie de la faiblesse de Benoît Hamon". Florian Philippot a également dénoncé le programme de Jean-Luc Mélenchon: "On voit bien un angélisme total sur les questions d'insécurité et d'immigration".
Vidéos à la une
Ce jeudi 30 mars 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. "Je suis profondément attaché au respect des engagements pris" disait Manuel Valls janvier dernier, pour signifier qu'il allait soutenir Benoît Hamon. A croire que son attachement n'était pas aussi profond compte tenu du fait qu'hier sur RMC et BFMTV, il a confirmé qu'il allait voter Macron. Le PS fait donc naufrage... d'où les métaphores maritimes des candidats de gauche pendant leurs campagnes. Pendant ce temps, François Hollande, lui, continue sa tournée d'adieu, tout sourire et avec de petites blagues dans ses discours. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Plus l'élection présidentielle approche, plus les tensions entre les candidats de la gauche s'intensifient. Eric Brunet dénonce une gauche un peu apathique qui ne passe son temps qu'à faire de mauvaises déclarations sur le FN. Laurent Neumann, lui, soutient que Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron font comme si Marine Le Pen était déjà qualifiée pour le second tour. Et c'est une bonne raison pour les trois hommes de se battre entre eux pour gagner la deuxième place. - Bourdin Direct, du jeudi 30 mars 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon Alexis Corbière, invité de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur BFMTV et RMC, a assuré que la décision de Manuel Valls de voter Emmanuel Macron marque "la fin du Parti socialiste". "C'est une étape majeure de l'effondrement de ce parti, plus rien ne sera jamais comme avant", a-t-il insisté, estimant que son déclin "vient de l'ensemble des défaites politiques et des capitulations de ce parti".
Vidéos à la une
Statu quo devant, emballement de la dynamique pour Jean-Luc Mélenchon à gauche et légère remontée de François Fillon, voilà les principales leçons du sondage de l'institut Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce mercredi. Les explications d'Yves-Marie Cann, directeur des études politiques de l'institut Elabe.
Vidéos à la une
Benoît Hamon a appelé, ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon à se rallier derrière sa candidature. Une offre que le candidat de la France insoumise a refusée: "Je ne négocierai rien avec personne". En meeting à Lille, le vainqueur de la primaire à gauche a déploré ce choix: "Sans rassemblement, la qualification dès le premier tour sera plus difficile (...) Je regrette qu'une fois de plus, un certain caractère empêche Jean-Luc Mélenchon d'être plus utile à la gauche qu'il ne l'est en réalité".
Vidéos à la une
Après l'annonce du soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron, Benoît Hamon a appelé Jean-Luc Mélenchon à le soutenir pour une candidature commune. En meeting au Havre, ce mercredi, le candidat de la France insoumise a répondu au candidat socialiste: "Je resterai fidèle à la parole donnée, je ne dépends que de vous et je ne négocierai rien avec personne". Il a également qualifié Benoît Hamon de "malheureux candidat que l'on dépouille chaque jour".
Vidéos à la une
En meeting au Havre, ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon a répondu à l'appel au rassemblement de Benoît Hamon, après l'annonce du soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron: "Ce ne sont pas nos affaires. Je ne suis pas en compétition avec Benoît Hamon. Maintenant, mon étape c'est de rattraper Fillon et après le suivant". Dans un sondage paru ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon (15% des intentions de vote) creuse l'écart avec Benoît Hamon (10%).
Présidentielles
Alors que le magazine "Closer" révélait en 2015 que l'homme politique de gauche était en couple avec l'actrice Saïda Jawad, le candidat à la présidentielle a fait une révélation sur son blog.
Culture
Avec Téléstar
Coup de théâtre ce 28 mars 2017 : Jean-Luc Mélenchon menace de boycotter le débat entre candidats à la présidentielle prévu le 20 avril sur France 2. Emmanuel Macron s'interroge lui sur l'intérêt d'un autre débat à 11 après celui du 4 avril sur Cnews et BFMTV..
Politique
Elle vient de saisir la justice pour contester les informations d'un maire centriste qui accuse Jean-Luc Mélenchon d'avoir user de ses positions pour faire avancer la carrière de sa fille.
Vidéos à la une
Ce lundi 27 mars 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Ce week-end, Emmanuel Macron a passé ses journées dans l'Océan Indien. De La Réunion à Mayotte, son déplacement a été assez mouvementé. Du coup, il a accumulé un peu de fatigue. Ce qui explique peut-être sa réponse d'hier, au sujet de La Guyane. L'on lui a posé une question sur la situation actuelle de la région, et il y a répondu tout en qualifiant La Guyane d'île... Mais non monsieur Macron, La Guyane n'est pas une île. Révisez la géographie ! A découvrir également: le candidat d'"En Marche !" était la cible de tous ses adversaires ce week-end. Jean-Luc Mélenchon était en meeting en Bretagne. Les goûts musicaux des candidats. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Invité de BFM Politique ce dimanche, Benoît Hamon a commenté ainsi les soutiens engrangés par Emmanuel Macron, à gauche comme à droite: "Tous ceux qui ont gouverné un jour ou tous ceux qui veulent gouverner encore se retrouvent autour d'Emmanuel Macron. Il y a des femmes et des hommes qui ne veulent pas passer le témoin (...) Une partie, oui, demande quoi ? 'Donnez-nous cinq ans de plus au chaud".
Vidéos à la une
Invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV, Benoît Hamon a réagi aux récents sondages qui le donnent derrière Jean-Luc Mélenchon, au premier tour de l'élection présidentielle. "Dans les campagnes électorales, il y a des moments forts et d'autres moins forts. Mon objectif est d'être fort le 23 avril (...) Être dans l'air du temps, c'est le destin des feuilles mortes. Je n'aspire pas à être dans l'air du temps ni à être une feuille morte", a-t-il déclaré.
Présidentielles
Le premier tour de la présidentielle approche à grands pas. Chanteurs, comédiens, hommes d'affaires… Ils sont nombreux à afficher leur préférence pour un candidat.Voici la liste de ceux qui ont publiquement affiché leur choix. 
Vidéos à la une
A un mois du premier tour de l'élection présidentielle en France, le 23 avril, les sondages continuent à placer la présidente du Front national, Marine Le Pen, et le fondateur du mouvement En Marche ! Emmanuel Macron, en tête et au coude-à-coude, avec chacun 25% des votes. Mais si, selon une enquête publiée vendredi, la première peut compter sur un noyau dur relativement élevé de 60% d'électeurs sûrs de leur choix, la proportion est plus faible pour le second (47%). Personnalité récente de la vie politique, ministre pendant deux ans sous le quinquennat Hollande, son positionnement 'et de droite et de gauche' suscite des interrogations dans l'électorat. Un tel second tour, le 7 mai, serait un tremblement de terre dans la vie politique française, explique le chercheur en sciences politiques Bruno Cautres. 'Si l'élection avait lieu demain, explique-t-il, elle donnerait probablement un second tour Macron-Le Pen. Ce serait un cas intéressant car on assisterait alors pour la première fois à l'opposition de deux candidats n'appartenant pas aux deux plus grands partis.' Macron l'emporterait alors largement au second tour, avec 63% des suffrages, contre 27% à son adversaire. Les deux candidats des partis dits 'traditionnels' sont ainsi largement distancés dans les intentions de vote. François Fillon (Les Républicains), englué dans des affaires politico-financières, ne parvient pas à franchir le cap des 20%. Benoît Hamon (PS) évolue autour de 12%. En compagnie du représentant de Jean-Luc Mélenchon, à la tête d'un mouvement baptisé La France insoumise (13%). Toutefois, 43% des électeurs ayant 'certainement' ou 'probablement' l'intention d'aller voter affirment n'avoir toujours pas décidé à qui ils allaient donner leur voix. De quoi ménager le suspense sur l'issue de l'élection.
Vidéos à la une
La campagne des candidats à la présidentielle connait un nouveau soubresaut. Après François Fillon, Marine Le Pen, et Emmanuel Macron c'est au tour de Jean-Luc Mélenchon d'être pointé du doigt. Christian Schoettl, élu de l'Essonne, estime que le candidat de "La France insoumise" est "loin d'être irréprochable". "Jean-Luc Mélenchon est une espèce de matamore qui dénonce les dérives de ses adversaires en oubliant qu'il a fait à peu près la même chose", a-t-il lancé dans les colonnes de Capital.fr. Le maire de Janvry assure qu'en décembre 2009, Jean-Luc Mélenchon aurait fait "embaucher sa fille Maryline par le Conseil général de l'Essonne". Selon lui, le candidat à la présidentielle est passé outre "les règles d'impartialités" pour faire embaucher sa fille. Christian Schoettl ne s'arrête pas là et affirme que Jean-Luc Mélenchon "a toujours fait preuve de désinvolture avec l'argent public". L'élu de l'Essonne avait d'ailleurs attaqué en justice le candidat de "La France insoumise" parce "qu'en 2004, d'avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n'y avait plus droit puisqu'il n'était plus au Conseil général. Cela s'apparente à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d'autre. J'ai porté plainte ce qui a conduit le procureur de la République à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d'un avertissement solennel", rappelle-t-il à Capital. Le maire de Janvry n'a visiblement pas fini de régler ses comptes avec Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la "France insoumise" ne devrait pas tarder à réagir face à ces graves accusations et à donner sa version des faits.
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Les internautes ont ressorti la vidéo d'une des toutes premières empoignades télé de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Elle date de 2002 et ne manque pas de piquant..
Présidentielles
Dans une interview au magazine "Capital", Christian Schoettl, maire centriste de Janvry (Essonne), affirme que le candidat à la présidentielle est loin d'être irréprochable. 
Vidéos Vu à la télé
Jean-Luc Mélenchon s'est visiblement emporté contre un journaliste de l'émission C à vous comme on peut le voir dans cet extrait diffusé ce lundi 20 mars. Le candidat à la présidentielle à la présidentielle s'est adressé à son agent de sécurité en lui déclarant : "Jette-moi ça" avant de traiter le...
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - En marge d'un meeting, Jean-Luc Mélenchon n'a pas du tout apprécié une question qui lui était posée sur un rapprochement avec Benoît Hamon. Au point d'insulter le reporter de C à vous et de demander à son service d'ordre de le « jeter ».
Présidentielles
Lors du grand débat diffusé lundi sur "TF1", Marine Le Pen a sorti un graphique afin d'illustrer ses propos concernant la production industrielle. Les internautes n'ont pas hésité à le détourner en postant des parodies sur les réseaux sociaux. 
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Pourtant inférieur dans les sondages face à ses quatre adversaires, le candidat de La France Insoumise a brillé de par ses « punchlines » aussi nombreuses qu'applaudies sur les réseaux sociaux.
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Ce lundi soir sur TF1, les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle débattaient autour de trois sujets clefs : la société, l'économie et l'international.
Culture
Avec Téléstar
PHOTOS - Découvrez à quoi ressemblaient cinq des candidats à la Présidentielle lorsqu'ils étaient plus jeunes. Cheveux hirsutes, barbes mal taillées ou encore grosses lunettes.. découvrez leurs anciens looks !
Politique
Lors de l'émission "Candidats au tableau" diffusée sur "C8", François Fillon, Emmanuel Macron et Benoît Hamon se sont essayés au Dab, ce geste tendance venu des États-Unis. 
Culture
Avec Téléstar
Ce lundi 20 mars à 21h sur TF1, Gilles Bouleau sera face à François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Le présentateur raconte l'envers de la confrontation.
Présidentielles
Samedi, lors du meeting de la France Insoumise à Paris, des partisans de Jean-Luc Mélenchon ont brandi des affiches de campagne de François Fillon. Découvrez pourquoi.
Présidentielles
Dimanche soir, les candidats à l'élction présidentielle ont répondu aux questions des enfants dans l'émission "Au tableau", diffusé sur "C8". François Fillon chantant "un kilomètre à pied", Benoît Hamon imitant un petit diable... : retour sur les pépites de l'émission.
Culture
Avec Téléstar
Mélissa Theuriau propose aux candidats à la présidentielle de répondre à des enfants dans Présidentielle : candidats au tableau !, dimanche 19 mars à 21 h sur C8. Certains n'ont pu, ou voulu, participer.

Pages

Publicité