Vidéos Alaune
La campagne des candidats à la présidentielle connait un nouveau soubresaut. Après François Fillon, Marine Le Pen, et Emmanuel Macron c'est au tour de Jean-Luc Mélenchon d'être pointé du doigt. Christian Schoettl, élu de l'Essonne, estime que le candidat de "La France insoumise" est "loin d'être irréprochable". "Jean-Luc Mélenchon est une espèce de matamore qui dénonce les dérives de ses adversaires en oubliant qu'il a fait à peu près la même chose", a-t-il lancé dans les colonnes de Capital.fr. Le maire de Janvry assure qu'en décembre 2009, Jean-Luc Mélenchon aurait fait "embaucher sa fille Maryline par le Conseil général de l'Essonne". Selon lui, le candidat à la présidentielle est passé outre "les règles d'impartialités" pour faire embaucher sa fille. Christian Schoettl ne s'arrête pas là et affirme que Jean-Luc Mélenchon "a toujours fait preuve de désinvolture avec l'argent public". L'élu de l'Essonne avait d'ailleurs attaqué en justice le candidat de "La France insoumise" parce "qu'en 2004, d'avril à juin, il avait utilisé pendant trois mois un véhicule avec chauffeur du conseil général. Or il n'y avait plus droit puisqu'il n'était plus au Conseil général. Cela s'apparente à un détournement de fonds public dont il a bénéficié, lui, et personne d'autre. J'ai porté plainte ce qui a conduit le procureur de la République à lui signifier un rappel à la loi sous la forme d'un avertissement solennel", rappelle-t-il à Capital. Le maire de Janvry n'a visiblement pas fini de régler ses comptes avec Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la "France insoumise" ne devrait pas tarder à réagir face à ces graves accusations et à donner sa version des faits.
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Les internautes ont ressorti la vidéo d'une des toutes premières empoignades télé de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Elle date de 2002 et ne manque pas de piquant..
Présidentielles
Dans une interview au magazine "Capital", Christian Schoettl, maire centriste de Janvry (Essonne), affirme que le candidat à la présidentielle est loin d'être irréprochable. 
Vidéos Vu à la télé
Jean-Luc Mélenchon s'est visiblement emporté contre un journaliste de l'émission C à vous comme on peut le voir dans cet extrait diffusé ce lundi 20 mars. Le candidat à la présidentielle à la présidentielle s'est adressé à son agent de sécurité en lui déclarant : "Jette-moi ça" avant de traiter le...
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - En marge d'un meeting, Jean-Luc Mélenchon n'a pas du tout apprécié une question qui lui était posée sur un rapprochement avec Benoît Hamon. Au point d'insulter le reporter de C à vous et de demander à son service d'ordre de le « jeter ».
Présidentielles
Lors du grand débat diffusé lundi sur "TF1", Marine Le Pen a sorti un graphique afin d'illustrer ses propos concernant la production industrielle. Les internautes n'ont pas hésité à le détourner en postant des parodies sur les réseaux sociaux. 
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Pourtant inférieur dans les sondages face à ses quatre adversaires, le candidat de La France Insoumise a brillé de par ses « punchlines » aussi nombreuses qu'applaudies sur les réseaux sociaux.
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Ce lundi soir sur TF1, les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle débattaient autour de trois sujets clefs : la société, l'économie et l'international.
Culture
Avec Téléstar
PHOTOS - Découvrez à quoi ressemblaient cinq des candidats à la Présidentielle lorsqu'ils étaient plus jeunes. Cheveux hirsutes, barbes mal taillées ou encore grosses lunettes.. découvrez leurs anciens looks !
Politique
Lors de l'émission "Candidats au tableau" diffusée sur "C8", François Fillon, Emmanuel Macron et Benoît Hamon se sont essayés au Dab, ce geste tendance venu des États-Unis. 
Culture
Avec Téléstar
Ce lundi 20 mars à 21h sur TF1, Gilles Bouleau sera face à François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Le présentateur raconte l'envers de la confrontation.
Présidentielles
Samedi, lors du meeting de la France Insoumise à Paris, des partisans de Jean-Luc Mélenchon ont brandi des affiches de campagne de François Fillon. Découvrez pourquoi.
Présidentielles
Dimanche soir, les candidats à l'élction présidentielle ont répondu aux questions des enfants dans l'émission "Au tableau", diffusé sur "C8". François Fillon chantant "un kilomètre à pied", Benoît Hamon imitant un petit diable... : retour sur les pépites de l'émission.
Culture
Avec Téléstar
Mélissa Theuriau propose aux candidats à la présidentielle de répondre à des enfants dans Présidentielle : candidats au tableau !, dimanche 19 mars à 21 h sur C8. Certains n'ont pu, ou voulu, participer.
Vidéos Alaune
Avec: Jonathan Bouchet-Petersen, journaliste à Libération. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos Alaune
Invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi sur RMC et BFMTV, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur son souhait d'abaisser le droit de vote s'il est élu: "Dans mon système, le droit de vote commence à 16 ans. Je veux étendre sans cesse la base de la démocratie. Il faut qu'on augmente la possibilité pour la jeune génération de prendre des décisions. Il faut qu'il y ait le souffle de la jeunesse".
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise souhaite faire passer l'âge de la retraite à 60 ans. Pour financer ce projet, il veut augmenter le salaire des femmes de 16%: "Si vous mettez le salaire des femmes au niveau du salaire des hommes, le surcroit de cotisations sociales permet de payer la retraite à 60 ans (...) Elles doivent gagner autant que les hommes. Si l'employeur vient me dire 'Monsieur Mélenchon, comment on fait ?', je lui répondrai 'Je remplis votre carnet de commandes'".
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise souhaite une "régularisation de tous les travailleurs sans-papiers" pour "qu'ils sortent du régime de la peur et qu'ils puissent réclamer des droits". "Les employeurs seront contraints d'aller les déclarer", a-t-il ajouté.
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise a critiqué l'Union européenne: "Je veux que mes partenaires sachent que je ne suis pas Alexis Tsipras. Il y a zéro chance de me faire céder en me faisant peur. La France est assez puissante pour être entendue". "Personne n'a jamais tenu tête à madame Merkel", a-t-il déploré.
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise a rappelé qu'il refusait une quelconque alliance avec le candidat socialiste, Benoît Hamon: "Je n'éprouve pas le besoin de répondre aux socialistes qui me font la danse du ventre traditionnelle (...) Nous n'en sommes plus de cette période très datée où il suffisait qu'un socialiste apparaisse pour que tout le monde l'acclame aussitôt".
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité exceptionnel de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise s'en est pris à Marine Le Pen: "Il y a des apprentis sorciers qui préparent un programme pour mettre le feu. Madame Le Pen, cela va de soit... Elle, c'est 'd'abord ma tribu' alors tous les autres sont transformés en suspects. Mais les autres sont tout aussi dangereux, ceux qui se réclament des traités européens, de madame Merkel... C'est terrible, la France disparaît".
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon était l'invité exceptionnel de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi, sur RMC et BFMTV. Le candidat de la France insoumise à la présidentielle est revenu sur le caractère moral de cette campagne: "Comme monsieur Fillon est un candidat étrange, on nous a tous repeints en candidats étranges". Il a ensuite ironisé sur la provenance de ses costumes et de sa cravate: "Ma cravate, je l'achète en bas de chez moi".
Politique
Depuis 2015, Jean-Luc Mélenchon est le compagnon de Saïda Jawad. Mais avant l’actrice, d’autres femmes ont compté dans la vie du politicien.
Vidéos Alaune
Nicolas Canteloup imite Jean-Luc Mélenchon devant lui : quelle a été sa réaction ? 
Présidentielles
A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, Planet.fr a interrogé une graphologue pour tenter de percer les mystères qui se cachent derrière l"écriture des candidats. Vous pourriez être surpris !
Vidéos Alaune
En déplacement ce samedi à Rome, en Italie, Jean-Luc Mélenchon a déclaré avoir "la certitude d'avoir réuni 500 signatures et plus". "Ma candidature (à l'élection présidentielle, NDLR) est assurée", a affirmé le candidat de La France insoumise avant de dire être "heureux (...), c'est un an de travail".
Vidéos Alaune
Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi sur RMC et BFMTV, Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a évoqué l'échec de l'accord entre son candidat et Benoît Hamon: "Hamon, c'est le candidat du Parti socialiste. Je ne crois pas qu'après 5 ans de François Hollande, il soit possible de se rassembler derrière un candidat du PS".
Vidéos Alaune
Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Benoît Hamon s'est estimé "mieux placé" que Jean-Luc Mélenchon "pour parler à toute la gauche" et "en situation d'être au second tour". "Il me revenait de faire cette proposition" à Jean-Luc Mélenchon à propos d'une candidature commune, a-t-il ajouté. "Aujourd'hui, je fais ma campagne, il fait la sienne", a-t-il affirmé.
Vidéos Alaune
Jean-Luc Mélenchon a réagi à la déclaration de François Fillon ce mercredi, où il a annoncé qu'il serait mis en examen le 15 mars prochain dans le cadre de l'emploi présume fictif de son épouse. "Le mieux serait sans doute qu'ils se choisissent un autre candidat, au moins pour qu'on puisse avoir un débat", a estimé le leader de la France insoumise.
Vidéos Alaune
"Je n'accepterai jamais que l'on puisse mettre en cause les fonctionnaires au prétexte qu'ils appliquent la loi et qu'ils font en sorte que la justice puisse travailler", avait déclaré lundi François Hollande. Une réaction au meeting de Marine Le Pen, la veille à Nantes, et au cours duquel la candidate à la présidentielle s'était adressée à eux et à leur responsabilité face "à qui un personnel politique aux abois demande d'utiliser les pouvoirs d'État pour surveiller les opposants, organiser à leur encontre des persécutions, des coups tordus". Le Syndicat de la Magistrature avait également dénoncé "les manoeuvres de déstabilisation de la justice". En visite au Salon de l'agriculture, ce mardi, Marine Le Pen a répondu et au chef de l'Etat, et au syndicat.

Pages

Publicité