Vidéos à la une
Un an après la disparition de Jean Germain, ses proches imaginent un lieu en hommage à l'ancien sénateur maire de Tours.
Vidéos à la une
Un hommage a été rendu à Jean Germain, ex-maire de Tours qui a choisi de mettre fin à ses jours il y a un an.
Vidéos à la une
Le procès de l'affaire des "mariages chinois" interrompu avant son ouverture en avril par le suicide du sénateur-maire socialiste Jean Germain, reprend ce mardi à Tours. L'origine de cette affaire remonte à la période 2007-2010 où des couples chinois venaient renouveler symboliquement leurs voeux de mariage à la mairie de Tours avant de visiter les châteaux de la Loire. L'organisatrice de ces noces romantiques est soupçonnée de prises illégales d'intérêts et de détournements de fonds publics. La mort du maire de Tours pèsera forcément sur le débat, le procès doit durer jusqu'à jeudi.
Vidéos à la une
Deux cérémonies ont été organisées vendredi à Tours pour rendre hommage à l'ancien maire de la ville, Jean Germain. L'une a rassemblé 500 personnes, l'autre 800. Des fleurs ont été déposées aux pieds du monument aux morts de la ville. Le sénateur socialiste s'est suicidé mardi alors qu'il devait comparaitre comme prévenu dans le procès dit des "mariages chinois". Emus, les Tourangeaux se sont exprimés au micro de BFMTV.
Vidéos à la une
Serge Babary, actuel maire (UMP) de Tours, est revenu sur le suicide Jean Germain son prédécesseur. Il se dit très "affecté" par l'annonce de cette mort. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité
Vidéos à la une
La vive émotion et les nombreuses réactions suscitées par la fin tragique de l'ancien maire de Tours Jean Germain a été le thème abordé par Eric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français, et Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne.
Vidéos à la une
L'ex-maire de Tours et sénateur Jean Germain s'est donné la mort avec un fusil de chasse. Poursuivi pour "complicité" dans une affaire de simulations de mariages pour touristes chinois, qui ont donné lieu à des malversations, il a laissé une lettre de protestation et d'adieu. "Jean Germain est mort parce qu'il a été sali par des ragots portés avec des arrière-pensées politiques", a expliqué son avocat Dominique Tricaud.
Vidéos à la une
En ouverture de la séance mardi après-midi au Sénat, Gérard Larcher, visiblement ému, a rendu hommage à l'ancien maire de Tours décédé ce mardi, Jean Germain. "Nous sommes sous le coup de l'émotion" commence le Président du Sénat qui salue ""un collègue apprécié" qui laisse "une emprunte à sa chère ville de Tours". "Le système n'a rien retenu depuis Béregovoy" "Au nom du Sénat tout entier, j'assure à sa famille et à ses collègues notre immense tristesse", poursuit Gérard Larcher, devant les sénateurs debout. Le président du Sénat a ensuite critiqué "un système qui s'emballe et qui peut conduire un homme à commettre l'irréparable". "Le système n'a rien retenu depuis Béregovoy" lance Gérard Larcher. "Un homme ou une femme publique a le droit au respect de sa dignité" a conclu le deuxième personnage de l'État avant de faire observer un moment de recueillement. Lire aussi >> Portrait de Jean Germain, l'homme qui avait converti les Tourangeaux à la gauche >> La lettre d'adieu de Jean Germain >> L'hommage des politiques à l'ancien sénateur
Vidéos à la une
Le sénateur PS Jean Germain s'est donné la mort, ce mardi, à son domicile. L'ancien maire de Tours devait comparaître dans le procès des "mariages chinois". Ému, le président du Sénat a tenu un discours mardi après-midi : Gérard Larcher s'est dit "atterré par cette terrible nouvelle". "Il était un collègue apprécié", a déclaré le président du Sénat avant de suggérer à l'assemblée un moment de recueillement.
Politique
Alors que s’ouvrait le procès de l’affaire des "mariages chinois", l’ancien édile de Tours a été retrouvé mort par la police, ce mardi matin. Retour sur cette figure emblématique d’Indre-et-Loire.
Vidéos à la une
Le sénateur PS Jean Germain, ancien maire de Tours, ne s'est pas présenté ce mardi à l'ouverture du procès des "mariages chinois" auquel il devait comparaître comme accusé. Contacté par BFMTV, son avocat, Dominique Tricaud, est "très inquiet" et "bouleversé". Il a laissé "des lettres d'adieu", a annoncé son avocat.
Vidéos à la une
Le Nord de Tours est un enjeu stratégique pour les municipales. Jean Germain y a inauguré sa permanence de campagne.
Vidéos à la une
Sophie Auconie a interpellé Jean Germain au sujet de l'urbanisme lors du conseil municipal.
Vidéos à la une
Jean Germain a rencontré Guillaume Pépy, directeur de la SNCF, lors d'une conférence de presse.
Publicité