Vidéos A la une
C'était un discours mouvementé. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a été interrompu mercredi à Strasbourg alors qu'il présentait les modalités d'accueil des réfugiés dans l'Union européenne au parlement. Arborant un masque à l'effigie de la chancelière allemande Angela Merkel, un député s'est levé puis est descendu de la tribune pour serrer la main du président de la commission européenne. Un brin agacé, le président du Parlement Martin Schulz a réagi à cette interruption. Gianluca Buonanno est un député Italien membre de la Ligue du Nord. Habitué de ce genre de sorties, l'homme est connu pour ses positions anti-immigration. Il tentait ainsi d'attirer l'attention sur la position de l'Allemagne face à la crise migratoire en Europe.
Publicité