Vidéos à la une
Les socialistes se prononcent ce samedi en Conseil national sur la proposition de Jean-Christophe Cambadélis d'organiser fin janvier une primaire de la gauche de gouvernement. La primaire ne sera pas celle de toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon ou Pierre Laurent, ont ainsi tourné le dos à ce scrutin. Les frondeurs se sont dits plutôt satisfaits de la mise en place de cette primaire mais demandent de la transparence. Quant à François Hollande, il serait prêt à participer à un tel exercice, selon son entourage.
Vidéos à la une
Après le vote des frondeurs contre la loi-Travail, le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis a décidé de riposter rapidement. 24 députés, dont des anciens ministres (comme Benoît Hamon), verront leur dossier transmis à la haute autorité du parti. Mais la plupart ne craint pas l'exclusion du parti.
Vidéos à la une
Judith Waintraub, journaliste politique au Figaro, estime sur l'antenne de LCI que le référendum annoncé par Jean-Christophe Cambadélis vaut plus pour ce qu'il révèle de l'état d'esprit actuel du PS que des résultats qui en découleront. D'autant plus que la participation promet d'être très faible.
Vidéos à la une
Le premier secrétaire du PS installe ce samedi la nouvelle composition de deux instances du parti : le bureau national et le secrétariat national. Les précisions de Justine Corbillon, correspondante pour LCI.
Vidéos à la une
Lors de son discours de clôture au congrès du PS à Poitiers ce dimanche, le premier secrétaire du Parti Socialiste Jean-Christophe Cambadélis a commencé par un message fort initié par le président Hollande : "Nous devons réussir". "Nous avons 18 mois pour réussir" a-t-il ajouté.
Publicité