Vidéos A la une
En juin, les récoltes de miel s'annoncent particulièrement faibles. A cause des fortes pluies, les abeilles n'ont pas pu récolter suffisamment de pollen et de nectar pour en assurer la production depuis mi-avril. Dans le rucher du jardin du Luxembourg de Paris, la miellée ne sera pas réalisée ce mois-ci. Dans les autres régions impactées par les intempéries, le produit se fera plus rare et son prix augmentera.
Publicité