Vidéos A la une
Janine Bonaggiunta, avocate de Jacqueline Sauvage, était l'invitée d'Olivier Truchot vendredi soir sur BFMTV. Elle a raconté comment François Hollande l'avait reçue avec les filles de Jacqueline Sauvage. Une grâce présidentielle a été demandée pour cette femme qui a été reconnue coupable du meurtre de son mari violent. "Le président Hollande nous a reçues avec beaucoup de chaleur et d'humanité. Il a pris le temps pour écouter les trois filles Carole, Sylvie et Fabienne", a expliqué l'avocate. Elles ont raconté ce qu'elles ont vécu, le contexte de leur histoire, les souffrances de leur mère et leur propre souffrance. Le président "a été extrêmement ému", a-t-elle rapporté. Il a aussi entendu dans les remarques notamment sur l'absence d'experts psychologiques et psychiatriques qui auraient pu faire comprendre aux jurés l'importance de l'emprise dans ce genre de situation.
Publicité