Vidéos à la une
L'homme en garde à vue à Perpignan a été mis en examen. Il avoue avoir assassiné Mokhtari Ashaib en septembre 1997, une des trois jeunes disparues de la gare de Perpignan. Ce dernier avait déjà été condamné à plusieurs reprises pour viol. Un homme à l'apparence normale mais qui se comporte en prédateur avec les femmes.
Publicité