Vidéos A la une
La fonte d’une bonne partie de la calotte glaciaire de l'Antarctique est irréversible et plus rapide que prévu, selon la NASA.
Publicité