Yang Xiaoyun, une ancienne militante de la cause animale, a réussi à sauver une centaine de chiens de la marmite lors du festival de Yulin (Chine), en dépensant au total 1 000 euros.

Il s’agit d’un geste héroïque. Samedi, une Chinoise de 65 ans, Yang Xiaoyun, a permis à 100 chiens d’avoir la vie sauve. Ces derniers étaient destinés à être torturés puis consommés lors du festival de viande canine, organisé par la ville de Yulin. Pour ce faire, la sexagénaire a dépensé pas moins de 7 000 yuans, soit près de 1 000 euros, pour sauver le plus d’animaux possible, comme le rapporte Le Figaro.

À lire aussi - Chine : des milliers de chiens et de chats torturés puis mangés lors d'un festival

De nombreuses photos postées sur les réseaux sociaux ont montré l’ancienne militante de la cause animale arpentant le marché de Yulin, où les chiens étaient exposés dans des cages. Yang, habitant à plus de 2 000 kilomètres de la ville chinoise, a toutefois décidé de s’y rendre afin de sauver, puis ramener chez elle le plus de chiens possible.

Sur place, d’autres défenseurs de la cause animale se sont réunis

Yulin, située dans la région autonome du Guangxi, organise un festival annuel durant le solstice d’été, qui a récemment suscité de vives réactions auprès des défenseurs des droits des animaux. Bon nombre d’entre eux ont également choisi d’aller à Yulin pour manifester et tenter de sauver les chiens.

Publicité
"La cité n’a jamais (officiellement) organisé un festival de viande canine", a expliqué le bureau d’information de la ville sur Sina Weibo, avant d’ajouter : "Yulin est une ville ouverte, tolérante et civilisée". De leur côté, les habitants de la ville ont indiqué que les chiens n’étaient pas abattus de manière cruelle. La viande de chien serait notamment servie accompagnée de litchis.

Vidéo sur le même thème - La touchante histoire de Yang Xiaoyn