Aux abords du Capitole, où siègent les deux chambres du Parlement américain, ont été le théâtre d’une course-poursuite suivie d’une fusillade, jeudi après-midi. A bord de la voiture, une femme et un enfant. La femme a été tuée par les policiers.

Les faits se sont déroulés à Washington, jeudi après-midi. De nombreux élus étaient en séance pour discuter du budget et de la dette quand une femme a tenté de passer des barrières de sécurité à bord de son véhicule afin d’atteindre la Maison Blanche, le siège présidentiel américain.

Une course-poursuite digne des films d'action

C’est alors qu’a commencé une course-poursuite sur plus de 3 kilomètres. La femme a tenté de forcer le barrage policier et a pris la fuite. Le véhicule roulait dans les rues de Washington à plus de 100 km/h. Au moins un policier a été blessé. Ce dernier a été évacué par hélicoptère. Les forces de l’ordre ont ensuite ouvert le feu lorsque le véhicule se trouvait à proximité du Sénat. La femme au volant de sa voiture a été tuée. Un enfant se trouvait à bord. Il a été amené sain et sauf à l’hôpital.

Les membres du Congrès, les journalistes ou encore les touristes se sont réfugiés dans les locaux de la Cour Suprême à la demande des forces de l’ordre. La Maison Blanche a également été fermée. Les policiers sont restés sur place, plusieurs heures après les faits.

Après la fusillade, place aux questions

Les autorités américaines ignorent encore pourquoi la femme a agi de la sorte. L’acte était-il en rapport avec le "shutdown" qui paralyse depuis lundi soir les Etats-Unis, ou alors s’agissait-il d’un acte isolé ? Les forces de l’ordre affirment néanmoins qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste.

Publicité
C’est la deuxième fusillade à Washington en moins de trois semaines après celle commise par Aron Alexis qui avait fait 13 morts le 16 septembre dernier au Navy Yard, le centre administratif de la Marine américaine.

Publicité