Depuis les attentats de Paris, les services de renseignement soupçonnent certains terroristes de vouloir infiltrer l’Europe. Une information confortée par le vol de "dizaines de milliers" de passeports vierges. 

Une nouvelle inquiétante. Selon le journal allemand Welt am Sonntag, des "dizaines de milliers" de passeports vierges ont été subtilisés par Daech au cours des derniers mois. En conquérant une vaste partie de la Syrie et de l’Irak, et en prenant le contrôle de certaines régions en Libye, l’Etat islamique aurait mis la main sur du matériel et des papiers jusqu’alors gardés dans les bâtiments de l’administration publique. Ces passeports seraient ensuite revendus sur le marché noir au prix fort, entre 1 000 et 1 500 euros. Les services de renseignement craignent désormais que l’organisation terroriste ne s’en serve pour faire passer de faux réfugiés en Europe.

Selon Le Parisien, l’un des trois kamikazes du Stade de France a lui-même utilisé une pièce d’identité provenant d’un stock de 3 800 passeports vierges volés en Syrie. Même cas de figure pour un second terroriste dont le passeport proviendrait, lui, d’un autre larcin. "Toutes les sécurités attendues sont présentes" sur ces pièces, ont constaté des spécialistes interrogés par le quotidien. Quelques experts se demandent, par ailleurs, si certains papiers ne proviennent pas des combattants étrangers ayant l'obligation de déposer leurs pièces d'identité lors de leur arrivée dans le "califat". Celles-ci pourraient ensuite être redistribuées aux personnes ressemblantes physiquement.

Daech impliqué dans la contrebande de fausses pièces d'identité

Publicité
Les combattants de l’Etat islamique sont également soupçonnés d’être impliquées dans la contrefaçon de fausses pièces d’identité. Récemment encore, 150 passeports ont ainsi été retrouvés par la police turque dans des fours à pizza. Les deux hommes arrêtés suite à cette découverte sont fortement suspectés d’appartenir à l’organisation terroriste. Les forces de l’ordre turques n’ont toutefois pas encore précisé s’il s’agissait de faux passeports ou d’originaux.

En vidéo sur le même thème - Destructions d'œuvres à Mossoul : "des actes destinés à l'Occident pour marquer les esprits"

mots-clés : Daech, Etat islamique, Irak, Syrie

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité