Si l’on en croit les rumeurs qui courent sur le président russe depuis le week-end dernier, Vladimir Poutine se serait remarié en secret avec Alina Kabaïeva, une ancienne gymnaste. Le porte-parole du Kremlin a démenti mais le bruit court toujours.

© AFP

Il avait choqué la Russie en juin dernier, en annonçant son divorce en direct à la télévision. Vladimir Poutine, que l’on ne voyait plus que très rarement aux côtés de son épouse, Lioudmila, avait en effet confirmé à une journaliste un peu curieuse qu’ils étaient séparés et qu’il s’agissait d’ « une décision commune ». La rumeur les disait séparés depuis déjà plusieurs années et évoquait une relation entre le président russe et Alina Kabaïeva, une ancienne gymnaste deux fois plus jeune que lui. Depuis samedi dernier, on parle d’un mariage secret entre Vladimir Poutine et la championne olympique.

La ville bouclée par le service de sécurité du KremlinTout a commencé par quelques mots postés sur internet par Kaloï Akhilgov, un avocat, bloggeur à ses heures perdues. « On m’a dit que Poutine et Kabaïeva se marient sans le monastère Iverski. Tout Valdaï est bloqué » a-t-il écrit, indiquant que le FSO, le service de sécurité du Kremlin, encerclait l’édifice. Des propos démentis par Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin. « Pour quelle raison le monastère a été encerclé, je ne peux pas vous le dire. Vous comprenez c'est du domaine de l'invention, il est inutile de le démentir [...] Nous l'avons déjà fait cent fois » a-t-il déclaré lors d’une interview accordée au journal Izvestia. « Les rumeurs persistent, il n’y a rien à faire. Cela n’a rien à voir avec la réalité » a-t-il ajouté.

Publicité
La vie privée du président, un sujet tabouIl est vrai que, traditionnellement, la vie privée du chef de l’Etat est un sujet tabou, et en parler peut-être fatal. En avril 2008, le quotidien Moskovski Korrespondent avait été fermé quelques jours après avoir évoqué un possible remariage entre Vladimir Poutine et la gymnaste. Le président russe avait alors mis en garde tous ceux « qui s’ingèrent dans la vie des autres avec leur nez morveux et leurs fantasmes érotiques ». « Nous avons voté pour un président [...] Quel homme il est, a-t-il une femme ou non, laissons cela pour lui, ne nous en mêlons pas » a rappelé Dmitri Peskov. Quant à savoir si Vladimir Poutine annoncera lui-même son remariage s’il devait être confirmé, le porte-parole du Kremlin a fait savoir que que la président n’était pas « obligé d’informer qui que soit sur sa vie privée ». « Moi-même, à vrai dire, j’aurais du mal à répondre. Il travaille tant que je ne vois pas comment il peut avoir une vie privée » a-t-il ajouté. Fin de la discussion.