Vladimir Poutine a choqué les Russes en annonçant son divorce à la télévision. Lioudmila et lui ont décidé de se séparer. C’est la première fois qu’un chef d’Etat russe évoque sa vie privée en public.

Les Russes n’en sont pas revenus. Vladimir Poutine a annoncé son divorce à la télévision. Une première alors que le plus grand secret règne d’ordinaire quant à la vie privée du chef de l’Etat. Interrogé par une journaliste à la sortie d’un ballet, le couple présidentiel a créé la surprise en avouant que son épouse, Lioudmila, et lui étaient séparés. Après leur avoir demandé s’ils avaient apprécié le spectacle, la journaliste demande à Vladimir Poutine, dans ce qui ressemble tout de même à un exercice de communication planifié : « Si vous permettez encore une question, c'est rare que vous apparaissiez ensemble et il y a des rumeurs selon lesquelles vous ne vivez pas ensemble. C'est vrai ? » Réponse : « Oui, c’est comme ça » indique le président russe.

« C'est un divorce civilisé »« Toute mon activité, tout mon travail est lié à la vie publique, à une vie publique totale. Cela plaît à certains, à d'autres pas. Mais il y a des gens qui ne sont absolument pas compatibles avec ce genre de vie... C'est une décision commune » a expliqué Vladimir Poutine sur Rossia 24, une chaine gouvernementale russe. « Cela a en effet été une décision commune et notre mariage a pris fin parce qu'on ne se voit quasiment pas. Chacun a sa propre vie » ajoute de son côté Lioudmila. « Ce mot n'a pas été dit et j'ai peur de le prononcer, c'est un divorce ? » demande la journaliste, qui tente d’en savoir un peu plus. « C'est un divorce civilisé » indique Lioudmila. On n’en saura pas davantage.

Publicité
« Pour la Russie, c'est un choc »Selon Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, le divorce n’a pas encore été prononcé. Depuis 2008, le couple n’était quasiment plus apparu ensemble en public. Un journal russe avait évoqué en avril 2008 un possible remariage de Vladimir Poutine avec une gymnaste. Il avait été fermé quelques jours plus tard. Mais cette annonce a créé la surprise. « Au cours des deux derniers siècles, aucun dirigeant russe n'avait levé le voile sur sa vie privée. Pour la Russie, c'est un choc » a expliqué Olga Krychtanovskaïa, ancien membre du parti Russie unie et spécialiste des élites politiques, qui estime que le président russe a agi là à l’occidentale, citant Silvio Berlusconi, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande. « Le rideau a été levé. C'est le premier acte de la pièce. Maintenant la question est de savoir s'il va y avoir un acte II ? » s’interroge-t-elle.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité