Suite aux propos du ministre du Travail britannique, affirmant qu'il pouvait aisément vivre avec 62 euros par semaine, une grande pétition réclame qu'il en fasse la preuve en tentant lui même l'expérience.

Des paroles et des actes ! Si l'émission de France 2 existait en Grande-Bretagne, nul doute que les 370 000 signataires de la pétition n'hésiteraient pas à la paraphraser pour enjoindre à Iain Duncan Smith de passer des unes aux autres. A la question de savoir s'il pourrait se contenter de 9 euros par jour pour vivre, le ministre du Travail avait répondu sans hésitation : "si je le devais, oui". Celui qui défend une refonte en profondeur des prestations sociales est désormais prié de le démontrer.

Publicité

Réduire son salaire de... 97% !C'est en tout cas le souhait qu'ont formulé les signataires d'une pétition qui a jusqu'à présent recueilli 370 000 signatures. Ils lui demandent de tenter l'expérience "pendant au moins un an" rapporte l'AFP. Un sacré challenge quand on sait que l'homme politique vit avec 1 863 euros par semaine : il devrait alors réduire son salaire de pas moins de 97%.

"Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"On comprend donc mieux sa réaction quand il affirme "c'est une farce détournant l'attention des réformes du système social, qui sont bien plus importantes". En fidèle disciple de Saint Mathieu, "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais", il est un des plus ardents défenseurs des propositions de George Osborne, le ministre des Finances. Celles-ci prévoient  une réduction du montant de l'aide au logement et le plafonnement de la hausse de certaines aides. Et puis de quoi se plaint-on ? Avec 9 euros par jour, il reste possible de jouer à l'Euromillions. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :