Sur cette vidéo réalisée pour le Salon érotique de Barcelone, la société espagnole est vivement critiquée, notamment sur son rapport au sexe.

Comme l'a repéré Le Parisien, une vidéo fait actuellement polémique en Espagne pour son caractère sulfureux, mais surtout pour le message qu'elle véhicule.

Réalisée pour le Salon érotique de Barcelone (6 au 9 octobre), la vidéo commence par ses mots forts : "Mon nom est Amarna Miller, je suis une actrice porno et je suis née dans un pays hypocrite où les mêmes personnes qui me traitent de putain se masturbent sur mes vidéos". 

Un clip pour dénoncer l"hypocrisie" de l'Espagne

Sur les images, très esthétiques, on peut entendre l'actrice pornographique critiquer le double langage de l'Espagne, ce "pays qui aime la vie, mais permet la mise à mort au nom de l'art", se référant ainsi aux corridas, "un pays scandalisé par la corruption, mais qui vote pour des escrocs" ou un pays "pour qui les migrants sont des héros et les immigrants des déchets". Enfin, le clip se conclut par cette phrase : "Mais nous sommes encore quelques-uns à résister".

A lire aussi Japon : pourquoi les Japonais(es) ne font plus l'amour ?

Publicité
"L'industrie pornographique espagnole est dans le viseur des autorités depuis quelques mois alors même que les Espagnols ont consommé 4 milliards d'heures de vidéo porno en 2015 selon le site Pornhub pour une moyenne de 8 minutes par visite...", rappelle Le Parisien.

La vidéo, intitulée "Patria", a déja été vue plus de 3 millions de fois, provoquant de vives réactions en Espagne.

Publicité