Bientôt diffusée outre-Manche, la série sur le règne de Louis XIV crée déjà la polémique pour les conservateurs britanniques. Ces derniers la jugent même "pornographique".

 Elle n’est pas encore sur les écrans britanniques qu’elle fait déjà scandale. La série Versailles, de Canal +, est dans le collimateur des conservateurs britanniques à cause des scènes érotiques qu’elle soumet parfois à ses téléspectateurs. Ce sont "les scènes de sexe les plus explicites qui n’aient jamais été diffusées à la télévision britannique", a écrit le Daily Mail (voir la bande-annonce de la série ci-dessous).

Cette série, qui relate la vie à la cour sous le règne de Louis XIV, sera diffusée dimanche soir sur la BBC, chaîne publique. Une nouvelle qui ne ravit pas les militants pour les droits de la famille au Royaume-Uni, ceux-ci estimant que la série se limite à "du porno en cravate et collants".

Ces conservateurs font par-là référence au premier épisode qui "inclut du sexe homosexuel, un prince travesti, et une reine ayant un penchant pour les nains. Dans une scène, le Roi, joué par George Blagden, un acteur anglais, est même montré la tête entre les cuisses de sa maîtresse", explique le Daily Mail.

A lire aussi- Canal+ lance "Versailles", sa nouvelle série internationale

Un programme "décérébré"

"Le service public devrait diffuser des programmes bénéfiques pour les téléspectateurs", a déploré Norman Wells, le président de l'organisation conservatrice Family Education Trust. "Il est très difficile de comprendre ce qu'il y a de bénéfique à diffuser de telles scènes à la télévision".

Publicité
Le député Andrew Bridgen a quant à lui déclaré ;: "Il existe des chaînes où il faut payer pour regarder ce genre de choses. S'agit-il là d'une façon pour la BBC de proposer des programmes décérébrés et de plus en plus sensationnalistes ? Dans ce cas, il s'agit littéralement de la bonne stratégie pour toucher le fond."

En vidéo - la bande-annonce de la série Versailles :