Les 115 cardinaux se réuniront demain mardi en conclave pour procéder à la l’élection du nouveau pape. En attendant, ils profiteront de cette dernière journée « dehors » pour une dernière discussion en congrégations générales avant de s’enfermer dans la chapelle Sixtine.

Dernier journée de « liberté » pour les cardinaux. A la veille du conclave, qui débutera ce mardi dans l’après-midi, les 115 cardinaux se retrouveront une dernière fois aujourd’hui pour une sorte de dernier tour de table avant de s’enfermer dans la chapelle Sixtine. Ce dimanche, comme le veut la règle, chacun d’entre eux a donné une messe dans l’une des nombreuses églises de Rome.

Autour de la chapelle Sixtine, les préparatifs s’intensifient. La cheminée, par laquelle s’échappera de la fumée blanche ou noire après chaque scrutin, a été installée ce samedi sur le toit du bâtiment. Des équipes de journalistes du monde entier se préparent également à couvrir l’événement. Des échafaudages ont ainsi été installés afin que les grandes chaines de télévision puissent installer leurs caméras pour leurs directs.

Publicité
Dans un entretien accordé à l’AFP, Monseigneur André Vingt-Trois estime que les discussions menées durant les congrégations générales ont été fructueuses. « Le travail que nous faisons aura un effet clarificateur entre des personnalités qui se dessinent et tranchent, d'autres qui disparaissent, finalement » a-t-il expliqué. « Il y a au moins une demi-douzaine de candidats plausibles » a-t-il indiqué. Le nom de l’Italien Angelo Scola revient régulièrement dans les pronostics, ainsi que celui du Brésilien Odilo Pedro Scherer et du Canadien Marc Ouellet. Un premier scrutin aura lieu dès mardi. Il servira surtout à prendre la température. Deux scrutins quotidiens auront ensuite lieu les jours suivants jusqu’à l’élection du nouveau pape.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité