Valérie Trierweiler et Julie Gayet sont toutes les deux attendues ce mardi 13 mai au Trocadéro  pour la manifestation en soutien aux 200 lycéennes nigérianes enlevées le mois dernier par la secte Boko Haram.

Qui aurait cru que les routes de Valérie Trierweiler et Julie Gayet se recroiseraient un jour ? La journaliste de Paris Match et l’actrice seront réunies demain au même événement, a annoncé la chaîne d'information i>Télé. Une manifestation organisée se tiendra ce mardi 13 mai à 9 heures au parvis du Trocadéro à Paris pour demander la libération des jeunes otages nigérianes enlevées le mois dernier par la secte Boko Haram. Depuis la révélation de la relation entre François Hollande et Julie Gayet, c’est la première fois que l’ancienne Première dame et la comédienne pourraient se retrouver face à face.

> Lire aussi : Les personnalités se mobilisent pour les adolescentes enlevées au Nigeria

Une mobilisation digitale et mondiale

"#BringBackOurGirls" (rendez-nous nos filles), c’est le hashtag de la campagne lancée sur les réseaux sociaux, en faveur des lycéennes enlevées au Nigéria par le groupe radical Boko Haram qui s’oppose depuis plusieurs années à l’instruction des filles et a annoncé vouloir les vendre pour les marier de force. Michelle Obama, en figure de proue, a affiché son soutien sur Instagram en postant une photo d’elle tenant dans les mains le hashtag de soutien aux lycéennes enlevées. La photo de la First Lady a fait le tour des réseaux sociaux et a fait la couverture du New York Post jeudi dernier.

Publicité
Depuis, la mobilisation prend plus d’ampleur et de nombreuses personnalités se sont impliquées au mouvement  dont la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzaï, Emma Watson, Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira ou encore Yves Jégo. C’est désormais au tour de Julie Gayet et Valérie Trierweiler d’unir leur voix demain au rassemblement de soutien aux lycéennes enlevées. Les deux femmes mettront donc leurs différends de côté pour la bonne cause. Valérie Trierweiler a d’ailleurs appelé à rejoindre la manifestation sur son compte Twitter. Le sort des 200 lycéennes enlevée au Nigeria et retenues dans la jungle par Boko Haram mobilise toute la communauté internationale.

Voir la vidéo diffusée par Boko Haram montrant les lycéennes enlevées :

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité