Un citoyen britannique a été reconnu coupable de meurtre après avoir été démasqué par une voyante. Celle-ci a découvert le crime en tirant les cartes du meurtrier.

Les cartes ont parlé. Vendredi dernier, Randel Hanson, citoyen britannique de 56 ans, a été condamné à la prison à vie pour avoir tué son colocataire. Il a été dénoncé par une voyante à qui il avait demandé une séance de cartomancie. Cette dernière, en voyant les cartes du tirage, a compris que l’homme avait commis un meurtre, rapporte Direct Matin.

En octobre 2015, Jayne Braiden, cartomancienne installée à Brighton, au Royaume-Uni, a reçu un client un peu particulier. Randel Hanson est arrivé dans sa boutique et lui a demandé de lire le tarot, en insinuant qu’il avait fait quelque chose de très grave.

Quelques instants plus tard, Jayne Braiden a téléphoné à la police : "J'ai un homme dans ma boutique, et je sais que cela va être difficile à croire, mais je viens juste de voir qu'il a tué quelqu'un".

A lire aussi - Le tarot ne sert pas qu'à prédire l'avenir

Tirer le diable, ça ne pardonne pas

Lors de sa séance, Jayne Braiden a d'abord tiré la carte de la tour, un mauvais présage, selon elle. Elle a ensuite révélé "l'empereur", puis la carte du diable, associée à la mort. A la vue de cette dernière, elle a alors dit à son client qu'elle savait qu'il avait fait quelque chose de grave.

Au pied du mur, le quinquagénaire a alors avoué avoir assassiné son colocataire une dizaine de jours auparavant.

Un couteau d’une vingtaine de centimètres

La voyante, en ligne avec la police, s’est débrouillée pour garder le client dans sa boutique et le faire parler. Elle a tout de même expliqué aux médias que son appel n’avait pas été pris au sérieux, de prime abord.

Pourtant, la police est quand même allée voir au domicile dans lequel vivaient les deux colocataires. Les policiers ont alors découvert le corps de Derick Marney, 70 ans, contre le radiateur de la cuisine, à côté d’un couteau ensanglanté d’une vingtaine de centimètres.

Une histoire d’agressions sexuelles

Lors de son audition, Randel Hanson a expliqué que son colocataire Derick Marney avait sexuellement abusé de lui à trois reprises et lui aurait fait des avances non désirées. Les deux hommes s’étaient rencontrés en 2013, à l’église spiritualiste Brotherhood Gate de Brighton. Ils avaient emménagés ensemble quelques temps plus tard.

Publicité
A son procès, Randel Hanson a nié l'assassinat et a expliqué que lors d’une dispute qui avait mal tourné, il avait accidentellement poignardé son colocataire. Il a tout de même été condamné à la prison à vie par le tribunal.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité