Erin Andrews, journaliste américaine, a été filmée à son insu lorsqu’elle était nue dans sa chambre d’hôtel en 2009. Lundi, le jury lui a accordé 55 millions de dollars de dommages et intérêts.

Un jury de Nashville, dans le Tennessee (USA), a condamné, lundi, un homme et une chaîne hôtelière à verser 55 millions de dollars à une journaliste américaine. En 2009, Erin Andrews était dans sa chambre d’hôtel de la chaîne West End Hotel Partners, lorsqu’elle a été filmée nue, à son insu.

Via un judas trafiqué, Michael Barrett, un courtier en assurance aux tendances voyeuristes, avait filmé des images de la femme, déambulant dans sa chambre dans le plus simple appareil.

Loin de garder ces vidéos pour lui, il a ensuite tenté de les vendre au site TMZ, d’après 20 Minutes. Devant le refus du site américain, le voyeuriste a décidé de mettre les images en ligne. Virale, la vidéo a été vue par 16,8 millions de personnes.

A lire aussi- 6 mois de prison avec sursis pour avoir caché des caméras dans les toilettes des femmes

L'homme avait déjà été condamné

L’accusé a expliqué dans sa déposition avoir trafiqué le judas de la porte d’entrée grâce aux conseils d’un employé d’un autre hôtel. Une fois le numéro de chambre de la journaliste obtenu via l’accueil de l’hôtel, il a réservé la chambre voisine et a commencé à filmer alors qu’elle se changeait.

L’homme en question avait déjà été condamné à deux ans et demi de prison au pénal, toujours d’après le site du journal gratuit. La chaîne d’hôtellerie a, quant à elle, été condamnée pour ne pas avoir su protéger la vie privée de sa cliente.

"Je serai à tout jamais cette fille du scandale dans un hôtel"

Publicité
Erin Andrews s’est trouvée très affectée pendant l’audience. Elle s’est dite "traumatisée" et "humiliée", changeant de chambre à la dernière minute à chaque fois qu’elle devait aller à l’hôtel et vérifiant systématiquement la présence de caméra cachée. Elle déplore : "Des gens ont cru à un coup publicitaire. Je serai à tout jamais cette fille du scandale dans un hôtel. Cette vidéo sera sur Internet jusqu’à ce que je meure".

Vidéo sur le même thème : Caméra cachée : Ivre, il croit se réveiller après 10 ans de coma