Une invasion "d’araignées venimeuses" a conduit les responsables d’une école du sud de l’Angleterre à fermer ses portes mercredi. Le temps de chasser les petites créatures qui alimentent toutes sortes de fantasmes depuis quelques semaines dans tout le pays.

© CC / dipode-vie.net

En Angleterre et plus précisément dans le comté du Gloucestershire, une école a dû rester fermée ce mercredi.. La faute à une invasion d’araignées venimeuses selon les quotidiens locaux. Après la désinfection des lieux par une équipe spécialisée, l'établissement devrait rouvrir ce jeudi.

La "fausse veuve noire", comme la surnomme les Britanniques, est originaire des îles Canaries et a été ramenée sur le territoire anglais au XIXème siècle par un voyageur. Depuis quelques mois, ce type d'araignées ne cesse de proliférer dans le sud-ouest du pays.

Buzz médiatique

Cette araignée venimeuse, la "Steatoda nobilis", a énormément fait parler d’elle dans les journaux britanniques. Certains médias ont même affirmé qu’un homme avait "presque perdu sa jambe" par sa faute et qu’une femme avait été "pourchassée par 50 araignées hautement venimeuses".

Publicité
Une polémique montée de toute pièce par les médias à en croire la société britannique d’Arachnologie, laquelle a déclaré que croiser cette "fausse veuve noire" n’était "pas plus dangereux que manger une cacahuète", avant de s'adresser à ses compatriotes sur son site : "S'il vous plaît, ne soyez pas inquiets, la couverture dans les médias est dans la plupart des cas trompeuse et complètement erronée".

Voici les images de cette araignée qui fait frisonner l'Angleterre :

Publicité