Sabrina Allen, une jeune Américaine enlevée il y a douze ans par sa mère, a été retrouvée au Mexique, mardi, par les enquêteurs. La mère a été placée en détention et la jeune fille a été rapatriée.

Cela faisait douze ans que Gregory Allen, le père de Sabrina, vivait dans l’inquiétude et la peur. Le cauchemar s’est terminé mardi 30 septembre après la libération de sa fille, retrouvée à Estafeta Tlaxcala dans les environs de Mexico avec sa mère, comme l'a rapporté l’AFP. Klein Investigation and Consulting (KIC), la société privée spécialiste de l’investigation qui s’est chargée du plus gros de l’enquête, a publié un communiqué mercredi pour annoncer la nouvelle.

Selon ce communiqué, "des agents de la police mexicaine, du département américain de la justice et de la police fédérale (FBI) ont placé en détention Dara Llorens" la mère de Sabrina, ce mardi. Une collaboration importante avait effectivement été mise en place pour secourir la jeune fille et arrêter la mère.

Une enquête de longue haleine

L’enquête a débuté au mois d’avril 2002 quand le père de Sabrina, Gregory Allen, était allé voir la police pour leur expliquer que son ex-femme n’avait pas ramené sa fille à la maison. L’AFP qui a eu accès au mandat d’arrêt précise que Dara Llorens, âgée maintenant de 44 ans, est accusée d’"enlèvement aggravé". Après le divorce du couple Allen en 2000, le père avait obtenu la pleine garde de l’enfant. Deux plus tard, la mère enlevait sa propre fille. Commençait alors une course poursuite qui aura duré douze ans.

Dara Llorens "faisait l’objet de nombreux mandats de recherche, y compris pour "interférence avec le droit de garde de son enfant" ", a expliqué la société KIC. Durant ces longues années, la mère de Sabrina est parvenue à déjouer les plans de la police, changeant régulièrement d’endroit et teignant les cheveux de sa fille pour rendre plus difficile le travail des enquêteurs.

Saine et sauve

Le FBI, qui a lui aussi publié un communiqué, explique avoir collaboré "avec des forces de police du monde entier" et étudié "des centaines de pistes et informations reçues sur les déplacements de Mme Llorens" pour retrouver la petite fille. C’est pourtant la société KIC qui a réussi à retrouver la trace de Dara et Sabrina, relate l’AFP.

Publicité
Les deux femmes ont été "localisées" par un "informateur confidentiel qui travaillait pour KIC Texas depuis deux semaines à Estafeta Tlaxcala, au sud-est de Mexico-City" précise à ce titre l'entreprise spécialisée dans l'investigation. La jeune fille, aujourd’hui âgée de 17 ans, était déscolarisée et ne recevait pas ou peu de soins. Selon le Journal de Montréal, la mère et la fille ont été rapatriées sur Houston aux États-Unis. Immédiatement emprisonnée, Dara Llorens a vu sa caution s’élever à 300 000 dollars pour pouvoir être libérée. La jeune fille a été prise en charge de son côté pour faire des examens médicaux, le lieu n’a cependant pas été divulgué.

Vidéo sur le même thème - Assia est revenue de Syrie