Un militaire français a été mis en examen vendredi puis relâché après des accusations d'attouchements sexuels sur deux fillettes le 28 juin au Burkina Faso. 

Un soldat français a été mis en examen vendredi après des accusations d'agression sexuelle sur deux fillettes de 3 et 5 ans lancées contre deux militaires français. Les faits se seraient déroulés alors que les deux hommes étaient en mission au Burkina Faso dans le cadre de l’opération antiterroriste "Barkhane". 

La scène, qui a été filmée, aurait eu lieu dans un hôtel de Ouagadougou le dimanche 28 juin. Selon une source judiciaire, les faits se seraient déroulés dans un contexte "fortement alcoolisé". C'est la mère qui aurait découvert les faits après qu'un soldat a oublié sa caméra à son domicile.  

Suspendus immédiatement 

"L'un des deux hommes aurait oublié sa caméra au domicile de cette femme, qui a visionné les images et découvert les attouchements auxquels se serait livré un des soldats, sous l'eau. Elle se serait alors rendue à l'ambassade de France pour y dénoncer les faits", précise francetvinfo

Publicité
Les deux soldats, suspendus immédiatement par le ministre de la Défense ont été rapatriés mercredi et placés en garde à vue à leur arrivée à Paris, jeudi matin. Le soldat mis en examen a finalement été relâché, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui. 

En vidéo sur le même thème - Burkina Faso : deux soldats français soupçonnés de pédophilie suspendus