Samedi démarrait le procès au Vatican du Polonais Józef Wesolowski, un prêtre accusé de pédophilie. 

Jamais le tribunal du Saint-Siège n'avait jugé un prélat dans l'histoire récente. Samedi démarrait le procès d'un prêtre polonais, Józef Wesolowski, accusé d'actes pédophiles lorsqu'il était nonce à Saint-Domingue. 

Józef Wesolowski est en effet accusé d'avoir eu des relations avec des mineurs dans un quartier chaud de Saint-Domingue, où il était nonce de janvier 2008 à août 2013. Il aurait également téléchargé sur Internet des milliers de photos pédo-pornographiques d'août 2013 jusqu'à son arrestation en septembre 2014.

Une ligne plus sévère du Vatican 

"Ce procès anti-pédophilie, dont la première séance est publique, illustre la ligne plus sévère du Vatican pour faire face à ce fléau de la pédophilie dans ses rangs, même si les associations de victimes reprochent au Vatican de ne pas aller assez loin", explique le site RTL.fr

Publicité
La première journée du procès n'a toutefois duré que quelques minutes, le prévenu ayant été hospitalisé en soins intensifs peu avant l'ouverture de l'audience. Le procès a donc été reporté à une date ultérieure. L'évêque risque six à sept ans de prison. 

En vidéo sur le même thème : Le Vatican engage des poursuites pénales pour pédophilie contre un ancien archevêque