Mardi un joggeur a découvert ce qui pourrait ressembler à un bout de hublot sur une plage de Saint-Denis. Ce débris pourrait appartenir au Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia Airlines.

Après la découverte mercredi dernier d’un fragment d’aile d'un Boeing 777, un autre débris appartenant potentiellement au même appareil a été trouvé mardi. Un objet ressemblant à un hublot a attiré l’attention de Bruno qui faisait son jogging sur une plage de Saint-Denis. Il s’agirait de la même personne qui a détecté des bouts métalliques le week end dernier.

Ghislaine Cadar de la brigade de police à Saint-Denis a récupéré l’objet pour le remettre à la BGTA (Briguade de gendarmerie des transports aériens). "C’est vrai que ça laisse penser à un endroit qui tient les masques à oxygène. Ca ressemble aussi à une coque de machine à coudre. Mais là, je ne peux pas me prononcer", a t-elle expliqué au site Ipréunion.

Des bouteilles d’eau malaisiennes

Aucun dispositif de recherche n’a été lancé à La Réunion. Les volontaires se relaient donc sur les plages à la recherche d’un nouvel objet appartenant au Boeing 777. Pour l’instant aucun supposé débris n’a été placé sous scellés mais des bouteilles d’eau auraient été retrouvées, toujours selon Ipreunion. L’avocat Philippe Creissein les a trouvées et les a rapportées à la Brigade de gendarmerie des transports aériens.

 

Publicité
Ce mercredi après-midi les analyses du fragment d’aile retrouvé la semaine dernière vont débutées à Toulouse. Le vol MH370 de la Malaysia Airlines transportait 239 personnes. Il avait décolé de Kuala Lampour et devait attérir à Pékin.

Vidéo sur le même thème : MH370 des indices nombreux et précieux

Publicité
Publicité