Les ancêtres du serpent vivaient-ils sur la terre ? C'est la question que se posent les scientifiques après la découverte d'un étrange fossile de serpent à quatre pattes.

Le fossile du serpent à quatre pattes a été repéré, par hasard, par le chercheur David Martill. Celui-ci accompagnait un groupe d'étudiants au musée de Solnhofen, dans le sud de l'Allemagne lorsqu'il a fait cette heureuse découverte. Personne ne sait comment le fossile est arrivée en Allemagne, mais c'est au Brésil que ce dernier aurait vu le jour pour la première fois.

"Et là je suis resté bouche bée", a déclaré le scientifique au National Géographique. En effet, la trouvaille suggère que les ancêtres du serpent actuel ne vivaient non pas sous l'eau, mais sur terre. Comme l'explique une étude publiée jeudi dernier par la revue américaine Science: "la structure des membres suggère qu'ils (les serpents) étaient adaptés à agripper, soit pour saisir des proies soit pour étreindre durant l'accouplement".

Un fossile vieux d'au moins 100 millions d'années

Publicité
Baptisé "Tetrapodophis amplectus", le spécimen découvert aurait vécu au début de l'ère du Crétacé. "Selon les conclusions des experts, l’animal mesurait environ 20 centimètres de long et aurait vécu entre 146 et 100 millions d’années", comme l'a rapporté le site Internet de Science Post. Similaire en de nombreux points aux reptiles que nous connaissons, la seule grande différence qu'ont retenue les scientifiques est la présence de ces quatre pattes. 

"Il s’agit du serpent le plus primitif connu à ce jour, et il n’est clairement pas aquatique", a tenu à préciser le Dr Nicholas R. Longrich, un des auteurs de l'étude, relayé par la BBC.

Vidéo sur le même thème : Cet enfant à découvert un fossile de dinosaure dans un bac à sable 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité