François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine se sont mis d'accord vendredi soir pour la "préparation" d'un futur plan de paix en Ukraine. Mais rien n'a encore été véritablement fixé. 

Cinq heures de discussions et un possible plan de paix. Les chefs d'Etat François Hollande et Angela Merkel ont réussi vendredi soir à se mettre d'accord avec le président russe Vladimir Poutine pour la préparation d'un futur plan de paix en Ukraine intégrant les propositions franco-allemandes et celles des présidents russe et ukrainien, a indiqué un porte-parole russe. Ces discussions ont été "constructives et substantielles", selon l'entourage de François Hollande. 

Les négociations passées, les présidents vont-ils alors passer à l'acte rapidement ? Un "bilan préliminaire" du travail d'écriture du plan de paix "sera fait dimanche au cours d'un entretien téléphonique" entre les dirigeants russe, français, allemand et ukrainien, a précisé le Kremlin. Mais aucune information concrète quant à la teneur du plan n'a été apportée. 

"Garantir l'intégrité territoriale" de l'Ukraine 

"Selon des informations publiées dans la soirée par le quotidien Süddeutsche Zeitung, mais démenties par le gouvernement allemand, ce plan prévoirait de 'conclure un cessez-le-feu immédiat' contre une 'autonomie plus grande accordée aux séparatistes, sur un territoire plus vaste que celui envisagé jusqu'ici'", rapporte Le Monde. La France et l'Allemagne veulent garantir "l'intégrité territoriale de l'Ukraine", avait assuré de son côté François Hollande. 

Publicité
Le conflit en Ukraine a déjà fait de plus de 5300 personnes, dont une majorité de civils. Une trêve de sept heures est entrée en vigueur vendredi matin près de Debaltsevé pour évacuer les civils, une région très tendue du conflit. 

En vidéo sur le même thème : Où en sont les négociations entre la Russie et l'Ukraine ?