Le Saoudien Abdullah Mohammed Daoud a incité ses 97000 followers à harceler les femmes, notamment celles qui travaillent, pour les dissuader de sortir de chez elles. Selon lui, cet appel à l'agression sexuelle a pour but "d'encourager les femmes à protéger leur chasteté".

"Harcelez les femmes caissières" (#harass_female_cashiers"), c'est le mot d'ordre qu'a diffusé récemment Abdullah Mohammed Daoud sur son compte twitter. Daoud est un écrivain spécialisé dans le "développement personnel et religieux"

L'appel était accompagné d'une parabole à propos d'un guerrier islamique du VIIe siècle nommé Al Zubair qui ne refusait que sa femme sorte pour aller à la mosquée. Ainsi, Daoud raconte qu' Al Zubair s'est un soir caché dans la pénombre avant d'agresser sa propre épouse. La femme s'est alors précipitée chez elle pour ne plus jamais en sortir déclarant qu'il n'y a "pas d'endroit plus sûr au monde que chez soi et que le monde extérieur est corrompu".

En incitant les hommes à agresser sexuellement les femmes, l'auteur aurait voulu démontrer aux femmes la dangerosité du monde extérieur, encourageant ces dernières à rester chez elles.

Levée de boucliers en ligneRelayé par le site d'information Gulf News, le tweet a déclenché de nombreuses réactions d'indignation devant un tel appel. Dans un des pays les moins avancés au monde en termes de droits des femmes, Abdullah Mohammed Daoud a tout de même reçu le soutien de Khalid Ebrahim Al Saqabi, un religieux conservateur. Ce dernier a déclaré que le projet de loi contre le harcèlement sexuel n'avait "pour but que d'encourager la débauche consensuelle"

Publicité
Daoud persiste et signeBien que Daoud ait déclaré que ses propos ont été mal interprétés, il a maintenu son opposition au travail des  femmes. Il y a quelques mois, il avait déjà proposé que les bébés filles portent la burqa pour éviter d'être agressées sexuellement.

Photo : ©Twitter

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité