Une explosion survenue mardi après-midi dans une mine de charbon à Soma Kamur, à l’ouest de la Turquie, a fait plus de 200 morts. Des centaines de mineurs seraient encore prisonniers sous terre. Redoutant une nouvelle détonation, les secours tentent de les en faire sortir au plus vite sous les regards inquiets des familles. Regardez les images.

Plus de 200 morts et des centaines de mineurs prisonniers sous terre

C’est sans doute l’une des pires catastrophes industrielles survenues en Turquie. Une violente explosion a eu lieu mardi dans une mine de charbon à Soma Kamur, à l’ouest du pays. Ce qui a déclenché un immense incendie et tué près de 150 mineurs sur le coup. Depuis, le nombre de personnes décédées dans cet accident s’est élevé à plus de 200. Selon les secours, des centaines de mineurs seraient encore prisonniers des décombres sous terre. Une véritable opération contre la montre a ainsi été lancée et de l’oxygène est sans cesse injecté dans les puits qui n’ont pas été touchés. L’objectif étant de les secourir au plus vite avant qu’une éventuelle nouvelle explosion n’ait lieu.

Parmi les mineurs qui ont pu être sauvés, la plupart souffre de graves difficultés respiratoires. "Le bilan des morts, qui est déjà très élevé, arrive à un point très inquiétant. S'il y a eu négligence, nous ne fermerons pas les yeux. Nous prendrons toutes les mesures nécessaires, dont des mesures administratives et légales", a affirmé le ministre turc de l’Energie, Taner Yildiz. Selon les premiers témoignages, l'explosion a eu lieu vers 14 h 30, apparemment provoquée par un transformateur électrique, et a provoqué un effondrement bloquant les mineurs dans les galeries.