Alors que François Hollande effectue actuellement un  voyage officiel aux Etats-Unis, des journalistes venus de l’Hexagone pour le suivre se sont faits reprendre par le service d’ordre de la Maison Blanche. Leur comportement aurait laissé à désirer.

©Capture Ecran Twitter

Ils se sont fait remarquer. C’est bien connu, qui dit déplacement de François Hollande dit forcément délégation de journalistes. Mais si d’ordinaire ceux-ci se font discrets, se contentant de prendre des photos et des notes, de faire des vidéos ou de poser des questions, certains ont récemment dérogé à la règle. Aux Etats-Unis pour couvrir le déplacement officiel du président français, des journalistes de l’Hexagone se sont en effet lâchés, allant même jusqu’à irriter le service d’ordre de la Maison Blanche.

"Bon les gars je change de job"Alors que François Hollande a été accueilli par son homologue américain et reçu dans son bureau ovale à la Maison Blanche, des journalistes français ont profité de cette occasion de pénétrer ce célèbre lieu pour se photographier. Loin d’être discrets, certains d’entre eux se sont ainsi pris eux-mêmes en photo, à la façon d’un "selfie" ("autoportrait") avant de publier le cliché sur les réseaux sociaux et ce, non sans un petit commentaire. Ainsi, Thomas Wieder, journaliste au Monde, a posté sur Twitter une photo sur laquelle on voit son visage dans le coin gauche, l’un de ses confères se photographiant à droite et au fond, François Hollande et Barack Obama assis côte à côte. Le journaliste a ensuite posté une autre photo sur laquelle il pose fièrement derrière le pupitre de Brack Obama. "Bon les gars je change de job… Porte-parole de la Maison Blanche, ça ne se refuse", a-t-il même écrit en dessous (voir photo ci-contre).

Publicité
"Ca fait désordre"Sur le premier cliché de Thomas Wieder, on voit également un homme, visiblement employé à la Maison Blanche, l’air agacé, poser une main sur l’épaule de Thomas Wieder comme pour lui demander d’arrêter. Et c’est certainement ce qui s’est véritablement passé. "Conseillers de la Maison Blanche n’apprécient pas du tout les selfies des journalistes français dans le bureau ovale… ‘Ca fait désordre’ ", a en effet tweeté Laurence Haim, une journaliste elle aussi sur place, avant d’ajouter : "Maison Blanche donner consigne de calme à presse française avant de rentrer dans bureau ovale".

Vidéo : Barack Obama plaisante au sujet de la cravate de François Hollande

 

Publicité