Alors qu’une touriste suisse a récemment été victime d’un viol collectif en Inde, la police indienne a exposé dimanche à la télévision cinq suspects arrêtés dans le centre du pays. Tous auraient reconnu les faits.

Trois mois après le viol collectif d’une jeune étudiante indienne à New Delhi, l’Inde est de nouveau en proie à une affaire de ce genre. Cette fois-ci la victime est une touriste suisse de 39 ans qui a été sexuellement agressée vendredi soir par plusieurs hommes alors qu’elle et son mari étaient en train de planter leur tente dans une zone boisée reculée, au centre du pays. Cinq hommes ont ensuite été arrêtés par la police. Agés de 20 à 25 ans et paysans de professions, les suspects ont tous avoué les faits qui leurs sont reprochés. Ils ont par ailleurs été présentés dimanche soir à la télévision. La tête couverte d’un linge noir, vêtus de jeans et de tee-shirts, tous les cinq ont été alignés dans une pièce du commissariat du district de Datia (dans l’Etat du Madhya Pradesh).

Un sixième suspect arrêtéMais alors que cinq suspects ont été arrêtés, la victime a rapporté à la police avoir été violée par quatre hommes tandis que deux autres étaient présents. Un sixième suspect a ainsi été arrêté dimanche dans un Etat voisin. Agé de 19 ans, il devrait être reconduit dans le Madhya Pradesh dans la journée. Quant aux quatre violeurs présumés, l’inspecteur général adjoint de la police locale, Dilip Arya a précisé que "les quatre accusés ont avoué l’avoir violée".

Publicité
Ils voulaient voir le Taj MahalCirculant à vélo pour se rendre au célèbre mausolée du Taj Mahal à Agra (au nord du pays), le couple a été attaqué alors qu’il s’apprêtait à camper dans la campagne. Le mari a alors été attaché pendant que les agresseurs ont violé son épouse devant lui. Ces derniers ont également dérobé des effets personnels aux deux touristes avant de prendre la fuite.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité