Un couple d’Australiens qui avait engagé une mère porteuse thaïlandaise a récemment abandonné le bébé à celle-ci car il souffrait de trisomie. Une collecte de fond lancée sur Internet a déjà rapporté plus de 190 000 dollars.

©Capture d'écran YouTube

C’est une histoire qui depuis quelques jours indigne les internautes : un couple d’Australiens a abandonné un bébé atteint de trisomie 21 à la mère porteuse thaïlandaise qu’ils avaient engagée. En revanche, ils ont récupéré la sœur jumelle du bébé qui, elle, est en bonne santé.

Rémunérée 11 000 euros pour avoir porté et donné la vie aux bébés, la mère biologique ne peut payer seule les frais médicaux de son nouveau-né qui souffre, notamment, d’un grave problème cardiaque et d’une infection pulmonaire.

A lire aussi : un bébé abandonné découvert dans les toilettes de l'aéroport d'Orly

Selon Fairfax Media, la personne qui a mis en contact le couple et la mère porteuse lui aurait conseillé d’avorter lorsque la maladie de son fils a été établie. Cette dernière aurait refusé au nom du bouddhisme, sa religion.

Déjà plus de 190 000 dollars

Agée de 21 ans et déjà mère de deux autres enfants (3 et 6 ans),la jeune femme a raconté son histoire il y a quelques jours au journal thaïlandais Thai Rath. Très rapidement, les internautes du monde entier se sont indignés du sort réservé au bébé malade.

Une collecte de fonds a alors été lancée sur Internet et a d’ores et déjà permis de récolter plus de 190 000 dollars, soit 140 000 euros.

A lire aussi : Nancy : ivre, elle abandonne son bébé à un arrêt de bus

Cet appel à la générosité des internautes a été initié par Peter Baines, le fondateur d’une association caritative en Australie. Celui-ci devrait se rendre en Thaïlande sans les semaines à venir afin de "superviser l'allocation des fonds collectés", nous apprend l’AFP.

Une affaire qui touche à "la responsabilité morale de chacun"

Pour le ministre de l’Immigration australien Scott Morrison, cette histoire touche à la "responsabilité morale" de chacun. "Je peux comprendre le désir et l'angoisse de ceux qui veulent être parents, mais l'affaire pose aussi de graves questions, lesquelles doivent être traitées avec la plus grande prudence", a-t-il encore déclaré sur ABC.

Publicité
Le recours à une mère porteuse moyennant un échange financier est interdit en Australie. Toutefois, "des couples infertiles peuvent demander à une femme de porter leur enfant" en contrepartie de quoi ils payent les dépenses médicales, explique l'agence de presse.

> Vidéo sur le même thème : un couple australien abandonne un bébé trisomique à sa mère porteuse thaïlandaise