Au Texas, une jeune professeur a plaidé coupable pour avoir eu des relations intimes avec deux de ses élèves. Elle a écopé de 200 heures de travaux d’intérêt général.

Aux États-Unis, une professeur de mathématiques âgée de 28 ans a entretenu des relations sexuelles avec deux de ses élèves. La jeune femme a plaidé coupable au tribunal et a écopé de 200 heures de travaux d’intérêt général, a rapporté le Daily News. Les jeunes hommes étaient tous deux âgés de 17 ans. Selon la loi texane, ils avaient atteint la majorité sexuelle. Néanmoins, il est interdit pour un enseignant d'entretenir une relation avec l'un de ses élèves. 

Elle a voulu effacer les traces 

Haeli Noelle Wey a eu plusieurs relations sexuelles avec son élève pendant l'été 2015 lors d'un voyage en Afrique. D'après le rapport de police : "La victime a dit que sa relation avec Mrs Wey était devenue plus intime. En Afrique, cela aurait été même physique."

L'enseignante a eu aussi une relation avec un autre élève lors d'un camp d'été. Elle lui avait demandé d'effacer toutes les traces de leur relation dans un message : "Supprime toutes nos conversations sur Instagram et ne laisse personne mettre la main sur ton téléphone", a relaté le média. 

À lire aussi : Pénaliser le plaisir solitaire masculin : la surprenante proposition d'une élue texane

Publicité
La jeune femme n'ira pas en prison, mais elle devra effectuer des travaux d'intérêt général. Cette décision jugée "raisonnable" par son avocat a beaucoup divisé. Certaines personnes pensent en effet que l'enseignante aurait dû être répertoriée en tant que délinquante sexuelle.  

En vidéo sur le même thème : Pourquoi certains professeurs ne sont pas remplacés lors de leurs absences

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité