Des dizaines de perquisitions ont été menées dans le cadre d'un dossier de terrorisme qui nécessitait une "intervention immédiate", selon le parquet belge.  

"Plusieurs dizaines" de perquisitions ont été menées dans la nuit de vendredi à samedi dans 16 communes de Belgique dans le cadre d'un dossier de terrorisme qui nécessitait une "intervention immédiate", a annoncé samedi le parquet fédéral belge, cité par l'AFP.  Douze personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de ces interpellations. 

"Quarante personnes ont été interpellées et 12 d'entre elles ont été privées de liberté. Le juge d'instruction décidera dans les prochaines heures de leur maintien éventuel de détention", a précise le parquet, ajoutant toutefois que "ni arme ni explosif" n'ont été jusqu'à présent découverts lors des perquisitions. 

Une cellule jihadiste qui avait l'intention de frapper 

Publicité
Selon la RTBF, les personnes visées sont soupçonnées de faire partie d’une cellule jihadiste qui avait l’intention et les moyens de frapper. Les communes qui ont fait l'objet de perquisitions se trouvent principalement en région bruxelloise mais aussi en Wallonie et en Flandre. 

L'instruction doit désormais se poursuivre.

En vidéo sur le même thème - Opération anti-terroriste en Belgique : une quarantaine de perquisitions et 12 arrestations 

Publicité