Les djihadistes de l’Etat islamique (EI) menacent la cité antique de Palmyre. Cette oasis, située à 210 kilomètres de Damas, est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les djihadistes de Daesh se rapprochent dangereusement de Palmyre

Mardi soir, des affrontements entre l’armée syrienne et les djihadistes de l’Etat islamique ont eu lieu à proximité de la cité antique de Palmyre et ont fait 110 morts. Située en plein désert, cette oasis est constituée de ruines monumentales. Son architecture allie les techniques gréco-romaines aux influences perses. Selon Maamou Abdulkarim, le directeur des antiquités et des musées syriens, c’est l’un des "foyers culturels les plus importants du monde antique". Il appelle la communauté internationale à se mobiliser pour sauver ce site exceptionnel. "Si l’EI entre à Palmyre, ce sera sa destruction, une catastrophe internationale", a-t-il ajouté.