D'après la mythologie scandinave, la fin du monde se produira le 22 février 2014, soit ce samedi. De cet évènement, seuls deux êtres humains devraient survivre pour repeupler la Terre.

Si l'année 2012 s'est bien passée, alors que les Mayas avaient prédit la fin du monde, ce samedi pourrait être le jour de l'apocalypse !  Dans son édition de mercredi, le quotidien britannique le Dailymail a en effet rapporté une nouvelle version de la fin des temps. Cette fois-ci, ce sont les vikings qui sont à l'origine de la rumeur.

D'après la mythologie scandinave, la fin du monde se produira cent jours après l'utilisation d'un instrument de musique légendaire : le Gjallarhorn. Jouer quelques notes de cet outil à vent annoncerait donc le début de Ragnarök, soit le nom donné par les Nordiques à l'Armageddon.

Une imprudence qui peut coûter cher

L'impensable s'est en fait produit il y a peu ! Afin d'annoncer la trentième édition du Festival Viking Jorvik, prévu à York en Angleterre, un viking contemporain a soufflé dans le Gjallarhorn en novembre denier. Or d'après les légendes, le compte à rebours s'est à ce moment-là enclenché. La fin du monde devrait alors se produire le 22 février prochain, c'est à dire samedi...

Publicité
Attendez-vous ce week-end à découvrir les divinités scandinaves ! Selon les récits apocalyptiques des vikings, la grande majorité des dieux et des géants devraient descendre sur Terre. Lors de cet ultime conflit, les hommes et certains dieux périront, à cause de violents tremblements de terre et autres cataclysmes, comme des inondations. Cependant le salut de l'humanité devrait venir d'un couple. Ces survivants auront alors la lourde tâche de repeupler la Terre. 

En vidéo sur le même thème : En Russie, on vend des kits de survie pour la fin du monde ! 

Publicité