Le bilan humain du séisme au Népal survenu la semaine dernière s'alourdit à 6621 morts. Et il n'y a plus aucune chance de retrouver des survivants, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur népalais. 

Une semaine après le désastre, le gouvernement népalais a exclu samedi toute chance de retrouver d'autres survivants du séisme au Népal. Des déclarations qui interviennent alors que le tremblement de terre a fait 6621 morts et 14 023 blessés, selon un dernier bilan. 

"Une semaine s'est écoulée depuis le désastre. Nous avons fait de notre mieux en matière de secours et d'aide mais maintenant je ne crois pas qu'il y ait encore une possibilité de retrouver des survivants sous les décombres", a déclaré samedi matin à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Laxmi Prasad Dhakal.

159 Français toujours portés disparus 

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a de son côté annoncé que 159 Français manquaient toujours à l’appel, essentiellement partis en montagne, alors que trois Français ont perdu la vie dans le séisme.

Publicité
Les recherches s’étaient également poursuivies vendredi pour localiser près d'un millier de ressortissants européens, dont la grande majorité sont des amateurs de trekking qui voyageaint dans la région de l’Everest et dans celle de Langtang, près de l’épicentre du tremblement de terre. 

En vidéo sur le même thème - Séisme au Népal : des outils en ligne pour aider à retrouver un proche 

mots-clés : Népal
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité