Le maire de Toronto, Rob Ford, après avoir avoué, mardi dernier, avoir consommé du crack, fait à nouveau l’objet d’une polémique. Dans une vidéo, qui le montre complètement ivre, Rob Ford énonce des menaces de mort.

© AFP

Le quotidien Toronto Star a mis en ligne, ce jeudi, une vidéo montrant le maire de Toronto, totalement ivre. Filmé à son insu, Rob Ford profère des menaces de mort. Cette vidéo intervient deux jours après les aveux du maire sur sa consommation de crack, un puissant dérivé de la cocaïne.

"Je vais le tuer cet enculé de sa mère"

Sur la vidéo, qui dure un peu plus d’une minute, Rob Ford répète à plusieurs reprises : "je vais le tuer". Le maire de Toronto, qui fait des allers-retours en retroussant les manches de sa chemise et en remontant son pantalon parle ainsi : "je vais le tuer cet enculé de sa mère, je te le dis, ça va être un meurtre prémédité". "Je vais lui trancher sa putain de gorge et lui sortir les yeux des orbites". Le nom de la personne visée n’est cependant pas mentionné.

Le dirigeant de la quatrième métropole d’Amérique du Nord s’est exprimé seulement quelques secondes après la mise en ligne de la vidéo lors d’un point presse à l’hôtel de ville. Il a expliqué être "extrêmement, extrêmement ivre" sur la vidéo.  

Le maire venait d'avouer qu'il fumait du crack

L’homme, âgé de 44 ans, crée la polémique depuis quelques jours. Jeudi dernier, la police, dans le cadre d’une enquête de trafic d’armes et de drogues, a annoncé avoir trouvé la vidéo dévoilée par Toronto Star le 23 mai dernier. Selon cette dernière, le maire de Toronto fume du crack entouré de trafiquants de drogues. "Je peux vous dire que le maire apparaît bien dans cette vidéo", a précisé le chef de la police. Le maire avait alors tout nié en bloc.

Ce n’est seulement que mardi dernier que Rob Ford est passé aux aveux : "Exactement. Oui, j'ai fumé du crack. J'ai fait des erreurs… Tout ce que je peux faire, c'est m'excuser et passer à autre chose". Il a également assuré qu’il n’était pas dépendant de cette drogue.

L'opposition demande sa démission

Publicité
L’opposition appelle alors à la démission du maire. "Quand vous voyez ça, vous réalisez que cet homme est très, très dangereux", a déclaré Shelley Carroll, une conseillère municipale d'opposition. "Il n'aurait jamais dû être maire, il n'a pas les capacités pour", a ajouté une autre conseillère, Maria Augimeri.

De son côté, Rob Ford a annoncé qu’il poursuivra son mandat jusqu’à son échéance, en octobre 2014.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité