Plusieurs médias étrangers révèlent qu'une commande anormalement élevée de pizzas a mis la police sur la piste du fugitif.

Depuis l’arrestation vendredi dernier de Salah Abdeslam, terroriste présumé des attentats de Paris, à Molenbeek (Belgique), les révélations sur les heures précédant sa neutralisation par la police se précisent.

A lire aussiVidéo Les images de l’arrestation de Salah Abdeslam

Tout commence mardi avec une perquisition de routine non loin de là, à Forest, une autre commune de l’agglomération de Bruxelles. Sur place, les policiers pensaient trouver le logement vide mais ont été accueillis par des tirs provenant de trois individus. L’un d’eux est tué par un tireur d’élite tandis que les deux autres réussissent à s’enfuir par les toits.

Dans la journée, les enquêteurs identifient l’homme tué lors de la perquisition comme étant Mohamed Belkaïd, un Algérien de 36 ans entré illégalement en Belgique qui vivait sous un faux nom, et proche de Salah Abdeslam. Par la suite, les empreintes digitales de ce dernier sont retrouvées sur un verre dans l’appartement perquisitionné.

Plusieurs pistes évoquées pour son arrestation

C’est ensuite que les informations ayant permis l’arrestation du terroriste présumé divergent. Selon France 2, un homme s’est rendu vendredi matin dans un commissariat de Bruxelles pour indiquer aux policiers l’adresse où se cachait Salah Abdeslam. Selon la RTBF, Salah Abdeslam aurait été retrouvé à cause du téléphone qu’il aurait utilisé pour contacter un ami afin de trouver une nouvelle planque.

Publicité
Enfin, selon le site Politico et le Corriere Della Sera, qui s’appuient sur des sources proches de l’enquête, la police belge a eu la conviction "qu’un grand nombre de personnes était là après qu’une femme qui semblait y vivre a commandé plusieurs pizzas." Or, la commande était trop importante pour le nombre d’individus censés vivre dans ce logement mis sous surveillance par la police belge.

Vidéo sur le même thème : Najim Laachraoui, le complice en fuite de Salah Abdeslam 

Publicité