Alors qu’une pluie de météorites s’est abattue vendredi  dans l’Oural, les scientifiques russes souhaiteraient développer un système anti-météorites. Cette protection s’étendrait à toute la planète. Plus de détails.

Ils veulent protéger la Terre des météorites. Visiblement secoués par la pluie de météorites qui s’est abattue vendredi sur l’Oural, les Russes n’ont pas l’intention de revivre une telle scène apocalyptique. Plus d’un millier de personnes ont en effet été blessées  suite à l’explosion d’un météorite de plus de dix tonnes. Les scientifiques du pays planchent donc sur une manière efficace de se prémunir de telles attaques. Le site La voix de la Russie explique ainsi que le Centre russe de défense planétaire aurait besoin de sept ans pour mener à bien son projet de système anti-météorites.

"Un système de défense civile doit être crée"En tout, 24 scenarios seraient actuellement envisagés. "Le complexe unifié mondial de mesures de sécurité anti-météorites comprend plus d’une vingtaine de variantes de lutte contre les météorites, les comètes et d’autres corps célestes dangereux. Les chercheurs russes et les secouristes examinent en premier lieu les situations où il est impossible de détecter le corps céleste à l’aide des radars. Comme ce fut le cas dans l’Oural il y a quelques jours", explique ainsi le média spécialiste de la Russie avant d’ajouter : "Un système de défense civile doit être créé, pour que les gens puissent se protéger dans des refuges, des bunkers et même dans le métro en cas de danger".

Publicité
D’autres ingénieurs ont, quant à eux, indiqué ce lundi avoir découvert des fragments du météorite qui a récemment explosé. Et alors que son morceau principal se trouverait au fond d’un lac, les chercheurs ont décidé de lui donner le nom de ce plan d’eau. Celui-ci s’appelle donc le "météorite de Tcherbakoul". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité