Alors que David Cameron laisse la place de Premier ministre à Theresa May, l’occupant félin du 10, Downing Street a été reconduit dans ses fonctions.

Depuis 5 ans, sous le très sérieux titre de "chasseur de souris en chef", Larry le chat préserve le cabinet du Premier ministre des rongeurs envahissants. Le gouvernement est formel : il reste à son poste malgré le départ de son maître, David Cameron. Selon les propos, recueillis par The Guardian, d’une porte-parole du gouvernement, "c’est un chat fonctionnaire et il n’appartient pas à la famille Cameron".

Le cabinet l’avait "embauché" après le passage d’un énorme rat noir devant le perron du 10, Downing Street, en 2011. Depuis 1997 et la retraite de Humphrey, le dernier félin installé au cabinet, un seul chat avait occupé ce poste, en 2007. Sibyl, le matou en question, appartenait au chancelier Allister Darling. Ayant échoué à s’acclimater au lieu, il était très vite reparti dans son Écosse d’origine.

À lire aussi – Bisou, le chat qui a survécu à un voyage de 5 500 kilomètres dans la soute de l’avion

Félin paresseux

Si l’on en croit le compte non-officiel du chat, Larry appréhende quelque peu ce changement de propriétaire. Un tweet déclarait mardi : "Pour vous ça va, vous changez seulement de Premier ministre. Moi c’est de maître que je change."

Publicité
Pourtant, d’après Le Figaro, qui cite le journaliste Matthew d’Ancona, "les Cameron ne supportaient plus la présence du chat". Tire-au-flanc et acariâtre, il s’acquittait apparemment très mal de sa tâche, malgré des "prédispositions à la chasse". Le quotidien affirme qu’il "aurait mis plus d’un an à tuer sa première souris".

Vidéo sur le même thème – Les Italiens fous des chats

Publicité